Économiquement, la Belgique reste malade

Économiquement, la Belgique reste malade

Les économistes de la banque Degroof Petercam dressent le bulletin de santé de l'économie belge. Globalement, ça va. Mais les problèmes restent épineux en matière d'emploi, de pensions, d'enseignement, de mobilité ou d'environnement. Conclusion : " Nous manquons d'un Etat stratège. "

Migrants, Carrefour : jamais la Belgique n'a été à ce point clivée

Migrants, Carrefour : jamais la Belgique n'a été à ce point clivée

La société se fracture au sujet des migrations ou des enjeux socio-économiques. Une polarisation contre-productive, disent en choeur les acteurs de terrain et des penseurs comme Paul Jorion ou Bruno Colmant. Pour en sortir, il faut oser tout remettre à plat.

Lost in translation

Lost in translation

Une personnalité dévoile ses oeuvres d'art préférées. Celles qui, à ses yeux, n'ont pas de prix. Pourtant, elles en ont un. Elles révèlent aussi des pans inédits de son parcours, de son caractère et de son intimité. Cette semaine : l'économiste Bruno Colmant.

Le président Macron inspire aussi la société civile belge

Le président Macron inspire aussi la société civile belge

Chez nous, le mouvement En marche !, du nouveau pésident français, séduit ou intéresse des personnalités aussi diverses que l'économiste Bruno Colmant, le caricaturiste Pierre Kroll ou l'avocat Renaud Duquesne.

"L'économie est-elle vraiment au service de l'humanité ?"

"L'économie est-elle vraiment au service de l'humanité ?"

Jacques De Decker - Il n'est jamais trop tard pour mettre les points sur les " i ". Et il y en a deux dans le mot capitalisme. Paul Jorion, l'économiste belge qui n'a pas la langue dans sa poche, et dont les ouvrages ont le mérite d'annoncer clairement la couleur, le fait avec une particulière virulence dans son dernier, Se débarrasser du capitalisme est une question de survie.

Rétro 2016 : Caterpillar, un géant à terre

Rétro 2016 : Caterpillar, un géant à terre

Emplois supprimés : 2 200. Sans parler des sous-traitants et nombreuses victimes collatérales. Caterpillar Gosselies, c'est fini. Après 51 ans de bons et loyaux services, la multinationale a sacrifié son site carolo. Un scénario qui se répète...