Séoul ne veut pas payer le bouclier antimissile américain

Séoul ne veut pas payer le bouclier antimissile américain

Séoul a balayé vendredi des propos du président américain Donald Trump laissant entendre que la Corée du Sud devait payer pour un bouclier antimissile américain à un milliard de dollars en cours d'installation par les deux alliés pour faire face aux menaces nord-coréennes.

Corée du Sud et États-Unis discutent d'un bouclier antimissile

Corée du Sud et États-Unis discutent d'un bouclier antimissile

Séoul et Washington devaient entamer vendredi des discussions sur le déploiement potentiel d'un bouclier antimissile américain en Corée du Sud pour faire face à la menace nord-coréenne, auquel la Chine voisine est fermement opposée.