Pourquoi SuSy va révolutionner la physique actuelle

Pourquoi SuSy va révolutionner la physique actuelle

L'accélérateur de particules du Centre européen de recherche nucléaire (CERN) étudie une nouvelle particule baptisé SuSy, pour supersymétrie. Le début d'une nouvelle physique ?2 réactions


Le profil du boson de Higgs de plus en plus net

Le profil du boson de Higgs de plus en plus net

La fiche d'identité du fameux boson de Higgs se fait de plus en plus précise et ressemble étonnamment au portrait-robot de l'insaisissable particule esquissé pour la première fois voici tout juste 50 ans, ressort-il d'une étude du CERN parue dans "Nature Physics". Des chercheurs de l'Université libre de Bruxelles (ULB), en collaboration avec leurs collègues de l'Université catholique de Louvain (UCL), l'Université de Mons (UMons), l'Université d'Anvers (UAntwerpen), l'Université de Gand (UGent) et la Vrije Universiteit Brussel (VUB), ont activement participé à cette avancée importante, indique lundi l'ULB dans un communiqué.



Nobel: boson de Higgs, la particule qui donne une chance à un Belge

Nobel: boson de Higgs, la particule qui donne une chance à un Belge

Le 4 juillet dernier, le Cern annonçait la découverte d'une nouvelle particule élémentaire, vraisemblablement le fameux boson de Higgs: la fin de décennies de traque effrénée mais le début de la migraine pour le comité chargé de décerner le prix Nobel de physique.


Le Boson de Higgs aurait été découvert

Le Boson de Higgs aurait été découvert

Le Centre Européen de Recherche Nucléaire (CERN) a annoncé la découverte d'une nouvelle particule "compatible" au boson de Brout-Englert-Higgs, lors de son séminaire scientifique mercredi. De nouvelles expériences sont toutefois nécessaires pour certifier qu'il s'agit bien de la pièce manquante permettant d'expliquer la masse de la matière. Grâce aux expériences menées jusqu'à présent, son existence est avérée à 99,9999%, indique le CERN.