Crash EgyptAir: la boîte noire contenant les paramètres de vol "réparée"
Crash EgyptAir: la boîte noire contenant les paramètres de vol "réparée"
Crash EgyptAir: la boîte noire contenant les paramètres de vol "réparée"
Crash EgyptAir: la boîte noire contenant les paramètres de vol "réparée"
Crash EgyptAir: la boîte noire contenant les paramètres de vol "réparée"
Crash EgyptAir: la boîte noire contenant les paramètres de vol "réparée"
Crash EgyptAir: la boîte noire contenant les paramètres de vol "réparée"
Crash EgyptAir: la boîte noire contenant les paramètres de vol "réparée"
4382997Il faudra pour commencer vérifier que les enregistreurs ont pu fonctionner jusqu'au bout. En 1998 les enregistrements du Vol Swissair 111, qui avait été victime d'un incendie à bord, s'étaient arrêtés six minutes avant le crash. Or ici aussi on a des raisons de croire qu'un incendie s'est déclenché à bord. Quant aux suppositions gratuites sans le moindre élément de preuve, je suggère de les laisser aux amateurs de théories du complot. Ceux qui n'ont jamais été capables de révéler quoi que ce soit de réellement important...2016-06-28 15:26:47Robert Lejoly382923Dans quel but? Préserver la réputation d'Airbus Industrie avec ses milliers d'emplois et ses (indispensables) milliards d'exportations.2016-06-28 13:26:47Robert STAINIER382907Michel Graff. Monsieur DIEGO MARTINEZ, vous allez vite en besogne. Tant que les boîtes n'ont rien révélés, on peu se taire. Supposer et faux bruits. Attendons. Dites moi ce que la France qualifiée pourrait trafiquer, et dans quel but ?2016-06-28 13:06:43michel graff382859"Réparée" et ... "trafiquée" ... en faveur de la France ... ???!!!2016-06-28 12:22:20DIEGO MARTINEZ5174372016-06-28 07:12:252016-06-28 07:12:26BelgaPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Crash EgyptAir: la boîte noire contenant les paramètres de vol "réparée"

La boîte noire contenant l'enregistreur des paramètres de vol de l'airbus d'EgyptAir qui s'est abîmé en Méditerranée le 19 mai dernier a été "réparée avec succès" lundi, a annoncé dans la soirée la commission d'enquête égyptienne.

yesCaroline Lallemand2016-06-28 07:12:38http://www.levif.be/actualite/international/crash-egyptair-la-boite-noire-contenant-les-parametres-de-vol-reparee/article-normal-517437.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/crash-egyptair-la-boite-noire-contenant-les-parametres-de-vol-reparee/article-normal-517437.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Crash EgyptAir: la boîte noire contenant les paramètres de vol "réparée"

Cette boîte noire "a été réparée aujourd'hui avec succès dans les laboratoires de bureau d'enquête sur les accidents en France", a précisé la commission dans un communiqué. "Des tests ont été éffectués" après la réparation et "ont permis de s'assurer que les paramètres du vol sont bien enregistrés" dans la boîte, selon la commission d'enquête égyptienne ajoutant que "la répération de la deuxième boîte noire commencera demain" mardi. Quelques heures plus tôt en France, le Bureau français d'enquêtes et d'analyses (BEA) avait annoncé qu'il avait reçu les cartes mémoire des deux boîtes noires de l'Airbus afin de les réparer et de les rendre lisibles.

L'Airbus A320 reliant Paris au Caire s'est abîmé le 19 mai entre la Crète et la côte nord de l'Egypte après avoir soudainement disparu des écrans radar, pour des raisons encore indéterminées. Le crash a fait 66 morts, dont 40 Egyptiens et 15 Français. Cruciales pour déterminer les causes de la catastrophe, les deux boîtes noires de l'avion avaient finalement été repêchées mi-juin. Mais leurs cartes mémoire étaient illisibles et elles avaient été expédiées en France pour y être réparées.

L'hypothèse de l'attentat, initialement mise en avant par l'Egypte, a cédé du terrain au profit de celle de l'incident technique: des alertes automatiques avaient en effet été émises par l'appareil deux minutes avant sa chute, signalant de la fumée dans le cockpit, dans une toilette et sous la cabine de pilotage, ainsi qu'une défaillance de l'ordinateur gérant les commandes de l'avion.

LOW77vif-leVifLereporterhttp://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlegyptairboite noire
Crash EgyptAir: la boîte noire du cockpit récupérée
Crash EgyptAir: la boîte noire du cockpit récupérée
Crash EgyptAir: la boîte noire du cockpit récupérée
Crash EgyptAir: la boîte noire du cockpit récupérée
Crash EgyptAir: la boîte noire du cockpit récupérée
Crash EgyptAir: la boîte noire du cockpit récupérée
Crash EgyptAir: la boîte noire du cockpit récupérée
Crash EgyptAir: la boîte noire du cockpit récupérée
1375081Vous voulez dire la boîte orange ... ???2016-06-16 17:11:03DIEGO MARTINEZ5131852016-06-16 15:38:062016-06-16 15:38:06AFPPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Crash EgyptAir: la boîte noire du cockpit récupérée

Une des deux boîtes noires de l'avion d'EgyptAir qui s'est abîmé en Méditerranée le 19 mai a été "récupérée", a annoncé jeudi la commission d'enquête égyptienne dans un communiqué.

yesVincent Genot2016-06-16 15:38:32http://www.levif.be/actualite/international/crash-egyptair-la-boite-noire-du-cockpit-recuperee/article-normal-513185.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/crash-egyptair-la-boite-noire-du-cockpit-recuperee/article-normal-513185.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Crash EgyptAir: la boîte noire du cockpit récupérée

"L'enregistreur de voix", qui concerne les conversations dans le cockpit de l'avion, "a été retrouvé en morceaux", selon le communiqué. Mais les enquêteurs ont pu "récupérer la partie qui contient la mémoire de l'appareil, et qui est la partie la plus importante de l'enregistreur", d'après le texte.

LOW77vif-leVifLereporterhttp://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlEgyptAirboite noireaviation
Egyptair : le signal détecté est bien celui d'une des deux boîtes noires
Egyptair : le signal détecté est bien celui d'une des deux boîtes noires
Egyptair : le signal détecté est bien celui d'une des deux boîtes noires
Egyptair : le signal détecté est bien celui d'une des deux boîtes noires
Egyptair : le signal détecté est bien celui d'une des deux boîtes noires
Egyptair : le signal détecté est bien celui d'une des deux boîtes noires
Egyptair : le signal détecté est bien celui d'une des deux boîtes noires
Egyptair : le signal détecté est bien celui d'une des deux boîtes noires
3363463Michel Graff. Les boîtes noires ne peuvent pas être munies d'un flotteur, car elles d'éloineraient par les vents et courants.2016-06-01 17:50:48michel graff363349Productivité , rentabilité , concurrence , enrichissement , etc un monde très libéral qui met de plus en plus le danger en évidence , çà commence à faire mal et bon ! dans le futur on doit s'attendre à de plus en plus d'accidents , attentats , défaillances , suicide de pilotes ou alors avion abattus , je laisse tout çà à ceux qui n'ont pas peur , moi je reste les pieds sur terre c'est déjà assez dangereux comme çà !!!!2016-06-01 16:04:38rénald lanoy363341Pourquoi c'est boites be sont-elles pas largables en cas de choc violent et pourvu d'un flotteur ?2016-06-01 15:50:51Walter Huybrecht5071672016-06-01 15:05:412016-06-01 15:15:11BelgaPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Egyptair : le signal détecté est bien celui d'une des deux boîtes noires

Le signal détecté par la Marine française en Méditerranée, dans la zone du crash le 19 mai du vol Paris-Le Caire d'EgyptAir, est bien celui d'une des boîtes noires de l'Airbus A320 de la compagnie égyptienne, selon les enquêteurs de l'Aviation civile française.

yesVincent Genot2016-06-01 15:06:00http://www.levif.be/actualite/international/egyptair-le-signal-detecte-est-bien-celui-d-une-des-deux-boites-noires/article-normal-507167.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/egyptair-le-signal-detecte-est-bien-celui-d-une-des-deux-boites-noires/article-normal-507167.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Egyptair : le signal détecté est bien celui d'une des deux boîtes noires

Il faudra toutefois attendre une semaine avant l'arrivée d'un autre bateau spécialement équipé pour remonter à la surface les deux enregistreurs de vol, a précisé le ministère de l'Aviation civile dans un communiqué.

Seules les analyses des enregistreurs de vol, les "boîtes noires", pourront permettre de connaître précisément les causes du crash qui restent jusqu'à présent inconnues.

Le Laplace, arrivé mardi dans la zone de recherche, est équipé de trois engins immergés (DETECTOR-6000) de la société française Alseamar, capables de détecter les "pings" (écho sonar) des boîtes noires jusqu'à 4.000 à 5.000 mètres. Un navire de la société Deep Ocean Search (DOS), équipé d'un robot permettant de repêcher les enregistreurs par 3.000 mètres, doit rejoindre également la zone du crash présumé vers le 10 juin.

L'hypothèse de l'attentat, initialement mise en avant par l'Egypte, a cédé du terrain au profit de celle de l'incident technique: des alertes automatiques avaient été émises par l'appareil deux minutes avant sa chute, signalant de la fumée dans le cockpit et une défaillance de l'ordinateur gérant les commandes.

Le vol MS804 est tombé entre la Crète et la côte nord de l'Egypte après avoir soudainement disparu des écrans radar.

LOW77vif-leVifLereporterhttp://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlEgyptairCrashboite noire
Egyptair : un navire français dans la zone de recherche des boîtes noires
Egyptair : un navire français dans la zone de recherche des boîtes noires
Egyptair : un navire français dans la zone de recherche des boîtes noires
Egyptair : un navire français dans la zone de recherche des boîtes noires
Egyptair : un navire français dans la zone de recherche des boîtes noires
Egyptair : un navire français dans la zone de recherche des boîtes noires
Egyptair : un navire français dans la zone de recherche des boîtes noires
Egyptair : un navire français dans la zone de recherche des boîtes noires
05068772016-05-31 19:55:092016-05-31 19:55:09BelgaPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Egyptair : un navire français dans la zone de recherche des boîtes noires

Un navire spécialisé de la Marine française est arrivé mardi dans la zone de recherche du vol Paris-Le Caire d'EgyptAir afin de localiser les boîtes noires, a annoncé un porte-parole de la Marine.

yesMarie Gathon2016-05-31 19:55:25http://www.levif.be/actualite/international/egyptair-un-navire-francais-dans-la-zone-de-recherche-des-boites-noires/article-normal-506877.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/egyptair-un-navire-francais-dans-la-zone-de-recherche-des-boites-noires/article-normal-506877.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Egyptair : un navire français dans la zone de recherche des boîtes noires

"Le bâtiment hydrographique +Laplace+ a commencé cet après-midi son programme de recherche", a indiqué le porte-parole, sans plus de précisions. L'Airbus A320 a soudainement disparu des écrans radars en pleine nuit le 19 mai, avec 66 personnes à bord, avant de tomber en mer entre la Crète et la côte nord de l'Egypte pour une raison encore indéterminée.

Seules les analyses des enregistreurs de vol, les "boîtes noires", pourront permettre de connaître précisément les causes de l'accident. Le temps est compté puisque les balises de ces enregistreurs de vol ne peuvent émettre que "quatre à cinq semaines" avant épuisement de leurs batteries. Le Laplace est équipé de trois engins immergés (DETECTOR-6000) de la société française Alseamar, capables de détecter les "pings" (écho sonar) des boîtes noires jusqu'à 4.000 à 5.000 mètres.

Deux enquêteurs du Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) de l'aviation civile française se trouvent à bord du navire, qui a appareillé jeudi de l'île de Corse. Un navire de la société Deep Ocean Search (DOS), équipé d'un robot permettant de repêcher les enregistreurs par 3.000 mètres, doit rejoindre également la zone du crash présumé vers le 10 juin. Des sources proches de l'enquête évoquent une profondeur d'environ 3.000 mètres dans la zone des recherches, à quelque 290 km au nord de la côte égyptienne.

LOW77vif-leVifLereporterhttp://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlegyptairboite noirerecherche
Crash Egyptair : la recherche des boîtes noires pourrait prendre encore plusieurs jours
Crash Egyptair : la recherche des boîtes noires pourrait prendre encore plusieurs jours
Crash Egyptair : la recherche des boîtes noires pourrait prendre encore plusieurs jours
Crash Egyptair : la recherche des boîtes noires pourrait prendre encore plusieurs jours
Crash Egyptair : la recherche des boîtes noires pourrait prendre encore plusieurs jours
Crash Egyptair : la recherche des boîtes noires pourrait prendre encore plusieurs jours
Crash Egyptair : la recherche des boîtes noires pourrait prendre encore plusieurs jours
Crash Egyptair : la recherche des boîtes noires pourrait prendre encore plusieurs jours
05041552016-05-24 15:16:022016-05-24 15:16:03BelgaPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Crash Egyptair : la recherche des boîtes noires pourrait prendre encore plusieurs jours

La recherche spécifique des boîtes noires de l'A320 d'EgyptAir, disparu jeudi en Méditerranée avec 66 personnes à bord, pourrait prendre encore plusieurs jours en attendant le déploiement du matériel spécialisé, a-t-on appris de sources concordantes.

yesMarie Gathon2016-05-24 15:16:48http://www.levif.be/actualite/international/crash-egyptair-la-recherche-des-boites-noires-pourrait-prendre-encore-plusieurs-jours/article-normal-504155.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/crash-egyptair-la-recherche-des-boites-noires-pourrait-prendre-encore-plusieurs-jours/article-normal-504155.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Crash Egyptair : la recherche des boîtes noires pourrait prendre encore plusieurs jours

"La zone à rechercher (...) est presque aussi grande que la zone de recherche de l'AF447" (l'A330 d'Air France effectuant la liaison Rio de Janeiro - Paris qui s'est abîmé en mer en 2009, ndlr), a expliqué à l'AFP une source proche du dossier ayant requis l'anonymat. Le rapport du Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) français sur l'accident du vol AF447 en 2009 mentionne un cercle de recherche de 40 milles nautiques de diamètre, soit environ 74 kilomètres.

"Une fois le matériel de recherches spécialisé acheminé sur place, il faudra repérer les signaux afin de localiser les boîtes puis ensuite les remonter à la surface. Ça va prendre encore plusieurs jours", a ajouté la source. Ce délai a été confirmé par une autre source proche du dossier qui a également requis l'anonymat. La France a dépêché dans la zone présumée du crash de l'Airbus d'Egyptair un patrouilleur de haute mer, qui est arrivé sur place lundi en fin de matinée, mais selon la Marine française, la priorité est actuellement à la recherche d'éléments en surface.

L'autorité de médecine légale réfute les informations sur les 1ers résultats d'analyse

Hisham Abdul-Hamid, qui est à la tête de l'Autorité de médecine légale égyptienne, a réfuté l'information selon laquelle les premiers examens des restes humains du vol EgyptAir qui s'est écrasé en Méditerranée jeudi dernier laissent penser qu'une explosion s'est produite à bord du vol MS804.

Hisham Abdul-Hamid a précisé que ces informations "ne sont pas fondées" et n'émanent pas de l'Autorité qu'il représente. L'avion qui effectuait la liaison Paris-Le Caire, transportait 66 passagers -dont un Belge- et des membres d'équipage. Il s'est écrasé en Méditerranée, à 290 kilomètres environ des côtes égyptiennes, tôt jeudi dernier. Aucun signal de détresse n'avait été reçu.

77vif-leVifLereporterhttp://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlCrash aérienEgyptairboite noire
Crash du vol EgyptAir: les boîtes noires activement recherchées
Crash du vol EgyptAir: les boîtes noires activement recherchées
Crash du vol EgyptAir: les boîtes noires activement recherchées
Crash du vol EgyptAir: les boîtes noires activement recherchées
Crash du vol EgyptAir: les boîtes noires activement recherchées
Crash du vol EgyptAir: les boîtes noires activement recherchées
Crash du vol EgyptAir: les boîtes noires activement recherchées
Crash du vol EgyptAir: les boîtes noires activement recherchées
6356527Je partage votre avis Monsieur Lejoly. J'y ajouterai que pour le gouvernement français et pour la crédibilité des mesures anti-terroristes prises à l'aéroport de Roissy, il vaudrait mieux ne pas retrouver les "boîtes noires" et rester dans le doute.2016-05-23 17:08:11christian dorpel356457Mr Martinez vous lâchez des phrases toutes faites mal à propos.Quand à votre indifférence elle est crasse. Vous n'avez pas de proches dans cet accident, n'est ce pas?....2016-05-23 16:09:01Daniel Roelandt356403@ willy wantulak : tout est honneur, hormis l'indifférence ..............2016-05-23 15:01:38DIEGO MARTINEZ356387Il y a trois jours on annonçait qu'on avait retrouvé les boîtes noires, aujourd'hui on explique qu'elles sont activement recherchées. Le jour où la presse arrêtera de recopier sans aucune vérification les communiqués des agences de presse (qui se bornent à pondre du texte sans aucun examen critique et recoupage de leurs sources), on en reviendra peut-être à une presse d'information de qualité.2016-05-23 14:37:03Robert Lejoly356301Diego Martinez, votre humour est complètement déplacé. Ayez un peu de respect s'il vous plait. Mais peut-être que votre quotient intellectuel est vraiment très bas.2016-05-23 13:05:44willy wantulak356297Ce sont les requins qui ont mangé les boîtes noires ...2016-05-23 13:00:56DIEGO MARTINEZ5035032016-05-23 10:27:112016-05-23 10:27:11AFPPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Crash du vol EgyptAir: les boîtes noires activement recherchées

Quatre jours après le crash toujours inexpliqué du vol Paris-Le Caire d'EgyptAir, les recherches se poursuivent en Méditerranée pour localiser les enregistreurs de vol qui aideront peut-être à trancher entre l'accident et l'attentat.

yesMarie Gathon2016-05-23 10:27:31http://www.levif.be/actualite/international/crash-du-vol-egyptair-les-boites-noires-activement-recherchees/article-normal-503503.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/crash-du-vol-egyptair-les-boites-noires-activement-recherchees/article-normal-503503.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Crash du vol EgyptAir: les boîtes noires activement recherchées

L'Egypte a annoncé dimanche l'envoi d'un sous-marin en Méditerranée, et un navire français est attendu sur place lundi pour participer aux opérations.

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi est intervenu pour rappeler qu'à ce stade "toutes les hypothèses sont possibles" et qu'aucune n'est privilégiée.

Le ministre égyptien de l'Aviation civile avait évoqué la thèse de l'attentat le jour de la catastrophe. Mais depuis, l'absence de revendication et l'émission d'alertes signalant de la fumée à bord et une défaillance du système de commandes de vol ont renforcé celle de l'incident technique.

Le vol MS804 s'est abîmé en mer Méditerranée dans la nuit de mercredi à jeudi avec 66 personnes à bord, dont 30 Egyptiens et 15 Français, après avoir soudainement disparu des écrans radar.

Les autres passagers étaient deux Irakiens, deux Canadiens et des ressortissants d'Algérie, de Belgique, de Grande-Bretagne, du Tchad, du Portugal, d'Arabie saoudite et du Soudan.

L'équipage comptait sept personnes et trois agents de sécurité étaient à bord.

Les navires et avions des armées égyptienne et française ont scruté dimanche pour le troisième jour la mer entre la Crête et la côte nord de l'Egypte, cherchant à localiser la carlingue de l'Airbus A320 et ses deux enregistreurs de vol, les "boîtes noires".

Un avion de surveillance maritime français a "détecté dimanche pas mal d'objets flottants, probablement liés à l'avion", a indiqué une porte-parole de la Marine française.

L'armée égyptienne avait repêché vendredi de premiers débris de l'appareil, un membre humain et des effets personnels des passagers et a publié samedi quelques photos: un sac à dos rose d'enfant, orné de papillons, un petit morceau de carlingue complètement déchiqueté, des revêtements de sièges lacérés et un gilet de sauvetage intact mais déplié. Un enfant et deux bébés figurent parmi les victimes.

Un responsable du ministère de l'Aviation civile a toutefois affirmé qu'aucun corps n'avait été repêché.

Mais les "boîtes noires" n'ont pas encore été repérées. Le "ping" des balises des deux enregistreurs n'émettra que 4 à 5 semaines dans l'eau, avant épuisement des batteries.

La France a dépêché un patrouilleur de haute mer qui doit arriver lundi après-midi pour participer aux recherches. Le ministère égyptien du Pétrole a également envoyé "un sous-marin capable de descendre à 3.000 mètres" pour localiser les enregistreurs, a indiqué le président Sissi.

Jusqu'à vendredi soir, le gouvernement égyptien mais aussi la grande majorité des experts penchaient pour la thèse de l'attentat, six mois après l'explosion d'une bombe à bord d'un avion de touristes russes qui venait de décoller d'une station balnéaire égyptienne. Cet attentat qui avait tué les 224 occupants de l'appareil avait été revendiqué quelques heures seulement après par la branche égyptienne du groupe Etat islamique (EI).

Aucune revendication

Or, plus de trois jours après le drame du Paris-Le Caire, il n'y a eu aucune revendication.

Mais davantage que cela, c'est la révélation samedi que le système automatisé de l'appareil a émis, près de trois minutes durant, des alertes signalant de la fumée notamment à l'avant de l'appareil et des défaillances des systèmes électroniques gérant les commandes de vol, qui a réhabilité la thèse de l'incident technique. Même si rien n'exclut, selon les spécialistes, que la fumée soit la conséquence d'un incendie volontaire.

Dimanche soir, le ministère de l'Aviation civile égyptien confirmait que les contrôleurs aériens grecs étaient les derniers à avoir parlé au pilote, assurant qu'il n'y avait eu "aucun contact" entre ce dernier et les aiguilleurs du ciel égyptiens. L'avion a disparu des radars "moins d'une minute après son entrée dans l'espace aérien égyptien".

L'hypothèse de l'explosion d'une bombe, même si elle reste théoriquement valide, a perdu du terrain. Le 31 octobre dernier, la petite charge qui avait explosé à bord du charter russe avait provoqué la désintégration instantanée de l'appareil en raison de son altitude, à près de 11 km, à cause de la très brutale dépressurisation que la brèche dans le fuselage avait provoquée. Or l'Airbus d'EgyptAir volait jeudi sensiblement à la même altitude lorsque les radars ont perdu sa trace, quelques minutes après les alertes automatisées.

"Il est beaucoup trop tôt pour interpréter et comprendre les causes de l'accident tant que nous n'avons retrouvé ni l'épave, ni les enregistreurs de vol", a répété samedi à Paris le porte-parole du Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA), qui a dépêché en Egypte trois enquêteurs, aux côtés d'un expert d'Airbus.

77vif-leVifLereporterhttp://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlEgyptairCrashboite noire
Crash du vol EgyptAir: à la recherche des précieuses boîtes noires, 'toutes les hypothèses possibles"
Crash du vol EgyptAir: à la recherche des précieuses boîtes noires, 'toutes les hypothèses possibles"
Crash du vol EgyptAir: à la recherche des précieuses boîtes noires, 'toutes les hypothèses possibles"
Crash du vol EgyptAir: à la recherche des précieuses boîtes noires, 'toutes les hypothèses possibles"
Crash du vol EgyptAir: à la recherche des précieuses boîtes noires, 'toutes les hypothèses possibles"
Crash du vol EgyptAir: à la recherche des précieuses boîtes noires, 'toutes les hypothèses possibles"
Crash du vol EgyptAir: à la recherche des précieuses boîtes noires, 'toutes les hypothèses possibles"
Crash du vol EgyptAir: à la recherche des précieuses boîtes noires, 'toutes les hypothèses possibles"
1355875Il faudra encore plusieurs mois, voire plusieurs années ... !!!!!!!!!!!!!!2016-05-22 22:37:14DIEGO MARTINEZ5032692016-05-22 10:29:532016-05-22 13:13:36BelgaPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Crash du vol EgyptAir: à la recherche des précieuses boîtes noires, 'toutes les hypothèses possibles"

Les recherches ont repris dimanche matin en Méditerranée trois jours après le crash du vol MS804 d'EgyptAir pour localiser les précieuses "boîtes noires" qui aideront peut être à trancher entre la thèse de l'accident et celle de l'acte terroriste.

yesCaroline Lallemand2016-05-22 10:30:00http://www.levif.be/actualite/international/crash-du-vol-egyptair-a-la-recherche-des-precieuses-boites-noires-toutes-les-hypotheses-possibles/article-normal-503269.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/crash-du-vol-egyptair-a-la-recherche-des-precieuses-boites-noires-toutes-les-hypotheses-possibles/article-normal-503269.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Crash du vol EgyptAir: à la recherche des précieuses boîtes noires, 'toutes les hypothèses possibles"

Les navires et avions scrutant la mer entre la Crête et la côte nord de l'Egypte cherchent aussi à récupérer les corps des 66 occupants de l'avion, dont 30 Egyptiens et 15 Français.

Un sac à dos d'enfant rose orné de papillons, un petit morceau de carlingue déchiqueté, des revêtements de sièges déchirés et un gilet de sauvetage font partie des premiers débris repêchés, selon les photos publiées samedi par l'armée égyptienne.

Mais les enregistreurs de vol, ou "boîtes noires", n'ont pas encore été repérés. Le "ping" des balises des deux enregistreurs n'émettra que 4 à 5 semaines dans l'eau, avant que leurs batteries ne soient épuisées.

Dans l'attente de leur découverte, l'absence de revendication mais surtout l'émission d'alertes signalant de la fumée à bord et une défaillance du système des commandes de vol quelques minutes avant que l'appareil ne chute semblent réhabiliter la thèse de l'incident technique.

Jusqu'à vendredi soir, le gouvernement égyptien mais aussi la grande majorité des experts interrogés par les médias penchaient pour la thèse de l'attentat, six mois après l'explosion d'une bombe à bord d'un avion de touristes russes qui venait de décoller d'une station balnéaire égyptienne. Cet attentat ayant entraîné la mort de 224 personnes avait été revendiqué quelques heures seulement après par la branche égyptienne du groupe Etat islamique (EI).

Or, plus de trois jours après le drame du Paris-Le Caire, il n'y a eu aucune revendication.

Un message audio diffusé samedi soir du porte-parole de l'EI n'a pas mentionné le drame. Les experts ne s'y attendaient toutefois pas: ces messages sont enregistrés des jours, voire des semaines avant leur diffusion. Al-Furqan, le média de l'EI qui l'a diffusé, ne relaie pas de revendications d'attentat, qui sont habituellement faites sur les comptes Twitter ou Telegram des principaux propagandistes de l'EI.

Mais davantage que cela, c'est la révélation samedi que le système automatisé de l'appareil a émis, près de trois minutes durant, des alertes signalant de la fumée notamment à l'avant de l'appareil et des défaillances des systèmes électroniques gérant les commandes de vol, qui a réhabilité la thèse de l'incident technique. Même si rien n'exclut, selon les spécialistes, que la fumée soit la conséquence d'un incendie volontaire.

'Aucune hypothèse privilégiée'

"Toutes les hypothèses sont possibles" et aucune n'est privilégiée pour expliquer le crash jeudi du vol d'EgyptAir Paris-Le Caire, a déclaré dimanche le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi.

"Il n'y a pas à ce jour d'hypothèse spécifique que nous puissions confirmer de manière définitive", a précisé le chef de l'Etat dans un discours télévisé. Il a promis que "les résultats de l'enquête seront annoncés dès qu'ils seront disponibles".

Le ministre de l'Aviation civile avait privilégié la thèse de l'attentat le jour même de la catastrophe il y a trois jours mais, depuis, l'absence de revendications et l'émission d'alertes signalant de la fumée à bord et une défaillance du système de commandes de vol ont renforcé celle de l'incident technique. Le vol MS804 s'est abîmé en mer Méditerranée dans la nuit de mercredi à jeudi avec 66 personnes à bord, dont 30 Egyptiens et 15 Français, après avoir soudainement disparu des écrans radars.

L'hypothèse de l'explosion d'une bombe, même si elle reste théoriquement valide, a perdu du terrain: le 31 octobre dernier, la petite charge qui avait explosé à bord du charter russe avait provoqué la désintégration instantanée de l'appareil en raison de son altitude, à près de 11 km, à cause de la très brutale dépressurisation que la brèche dans le fuselage avait provoquée. Or l'Airbus d'EgyptAir volait jeudi sensiblement à la même altitude lorsque les radars ont perdu sa trace, quelques minutes après les alertes automatisées.

"Il est bien trop tôt pour émettre tout jugement à partir d'une seule source d'informations, comme les messages" d'alertes émis, a averti samedi soir le ministère égyptien de l'Aviation civile. "Ce sont des indicateurs qui peuvent avoir des causes différentes et donc il faut des analyses plus poussées", a-t-il ajouté. Ce que seules les boîtes noires ou l'étude de la carlingue pourront élucider.

La France a dépêché un patrouilleur de haute mer doté d'équipements utiles pour la recherche des "boîtes noires" qui devrait arriver sur zone dimanche ou lundi. Mais des spécialistes ont averti que ces équipements étaient inopérants pour détecter et récupérer les boîtes noires si elles sont immergées à plus de 2.000 m de profondeur, ce qui pourrait être le cas dans cette zone de la Méditerranée. Il faudrait alors recourir aux bateaux de compagnies spécialisées.

"Il est beaucoup trop tôt pour interpréter et comprendre les causes de l'accident tant que nous n'avons retrouvé ni l'épave, ni les enregistreurs de vol", a répété samedi à Paris le porte-parole du Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA), qui a dépêché en Egypte trois enquêteurs, aux côtés d'un expert d'Airbus.

"Toutes les hypothèses sont examinées et aucune n'est privilégiée", a renchéri samedi le ministre français des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault, après avoir rencontré les familles de victimes.

77vif-leVifLereporterhttp://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlegyptaircrashboite noire