Close et Anselme toujours pas fixés sur leur renvoi en correctionnelle

Close et Anselme toujours pas fixés sur leur renvoi en correctionnelle

Après six années d'une instruction étonnamment longue, la Chambre du conseil n'a toujours pas tranché le cas de Jean-Louis Close et Bernard Anselme dans l'affaire Sotegec des anciens bourgmestres namurois (et celui de 23 autres inculpés ou cités à comparaître). La chambre du conseil a décidé de renvoyer le dossier au Parquet qui aurait remis un réquisitoire incomplet. Ils se sont confiés, chacun de leur côté, au Vif/L'Express. Entretien exclusif.