Une avancée dans la lutte contre le diabète
Une avancée dans la lutte contre le diabète
Une avancée dans la lutte contre le diabète
Une avancée dans la lutte contre le diabète
Une avancée dans la lutte contre le diabète
Une avancée dans la lutte contre le diabète
01562872011-09-07 15:53:262014-08-22 15:31:45Le VifPas de parutionNormalArticleSciencesLeVif

Une avancée dans la lutte contre le diabète

Une molécule nommée Bace 2 a été découverte dans le cadre de la lutte contre le diabète. Elle entrave la production d'insuline dans le pancréas. Un traitement pour la neutraliser permettrait de réguler le taux de sucre du patient.

auto2011-09-07 15:53:25http://www.levif.be/actualite/sciences/une-avancee-dans-la-lutte-contre-le-diabete/article-normal-156287.htmlhttp://m.levif.be/actualite/sciences/une-avancee-dans-la-lutte-contre-le-diabete/article-normal-156287.htmlhttp://www.levif.be/actualite/sciences/http://m.levif.be/actualite/sciences/
Une avancée dans la lutte contre le diabète

La molécule est présente dans les cellules Beta du pancréas qui produisent l'insuline. Elle a comme action d'empêcher les cellules Beta de se reproduire. Pour rappel, le diabète se déclare lorsque les cellules Beta sont endommagées ou mortes car elles sont responsables de la production d'insuline. L'insuline déclenche l'absorption du glucose par les cellules du corps. Parvenir à neutraliser l'action de cette molécule reviendrait à laisser les cellules responsables de la production d'insuline se reproduire, ce qui permettrait un fonctionnement normal du pancréas. Les chercheurs de l'EPF Zurich ont remarqué la présence de cette molécule dans le pancréas parce qu'elle opérait un processus inédit : le blocage de la reproduction des cellules Beta. Ils ont trouvé le moyen de maîtriser la molécule Bace 2 à l'aide d'une substance détenue par le groupe pharmaceutique Roche. Lors de tests réalisés sur des souris atteintes de diabète, ils ont réussi à contrôler la molécule suffisamment pour que les cellules Beta puissent à nouveau se multiplier, ce qui a amélioré le taux de sucre des souris qui produisaient à nouveau de l'insuline. Un traitement de neutralisation de la molécule Bace 2 pourrait donc permettre un recul du diabète puisque l'être humain possède comme les souris ces cellules Beta. Les chercheurs estiment toutefois que c'est un projet à l'aboutissement au long terme.

Le Vif.be avec Belga

diabètepancréasBace 2cellules Beta