L'AVC, une pathologie grave qui touche surtout les personnes âgées
L'AVC, une pathologie grave qui touche surtout les personnes âgées
L'AVC, une pathologie grave qui touche surtout les personnes âgées
L'AVC, une pathologie grave qui touche surtout les personnes âgées
L'AVC, une pathologie grave qui touche surtout les personnes âgées
L'AVC, une pathologie grave qui touche surtout les personnes âgées
L'AVC, une pathologie grave qui touche surtout les personnes âgées
L'AVC, une pathologie grave qui touche surtout les personnes âgées
4436951Suite et fin. "C'est la médecine tout entière qui doit s'ouvrir à la psychologie et devenir psychosomatique. Ou pour mieux dire, avec WEISS et ENGLISH [°] : "Toute maladie relève à la fois de l'esprit et du corps et toute thérapeutique est, de ce fait, de la médecine psychosomatique. Lorsqu'on en sera dûment persuadé, le terme psychosomatique pourra disparaître, les données qu'il traduit étant désormais impliquées dans le terme médecine". Mais pour cela il faut que tous les médecins et psychiatres soient authentiquement formés à la psychologie et aient renoncé au préjugé organiciste." (Marc-Alain Descamps, "Corps et psyché", p16). ° "Médecine Psychosomatique. L'Application de La Psychopathologie aux Problèmes Cliniques de Médecine Générale" qui est un ouvrage de référence. /// N.B. Focaliser sur l'aspect matériel, organiciste des maladies a déjà pu faire dire à Platon : "Il est folie de vouloir guérir le corps sans vouloir guérir l'esprit2016-09-15 13:00:07Baudouin Labrique436947"Au delà de l'âge, les principaux facteurs de risque de l'AVC sont l'hypertension artérielle, le tabagisme, le diabète ou l'excédent de cholestérol" : encore cette vision organiciste(°) qui ignore superbement les causes psychobiologiques et qui se trouvent en amont ! (°) Le dogme organiciste fait croire que le problème est dans l'organe ou la fonction, en aval, alors que l'enclenchement vient d'en haut, en amont, dans la sphère psychique (cf. pour en découvrir les preuves scientifiques, http://www.retrouversonnord.be/psychobiologie.htm).>>>2016-09-15 12:56:42Baudouin Labrique436655Oui, Mme Ergo, mais,malheureusement ça ne se fait pas : les médecins adorent sauver de la mort des gens qui ne seront plus jamais en bonne santé. Ils confondent joyeusement vivre et survivre.2016-09-14 23:22:08Isa Dombre436593Si cela devait m'arriver, je préfère qu'on me laisse mourir.2016-09-14 20:12:35Christine Ergo5507432016-09-14 15:13:472016-09-14 15:13:47AFPPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifSantéLeVif

L'AVC, une pathologie grave qui touche surtout les personnes âgées

L'accident vasculaire cérébral (AVC) ou "attaque cérébrale" dont a été victime l'ancien président israélien Shimon Peres est une pathologie grave qui touche principalement les personnes âgées et peut entraîner des séquelles nécessitant une prise en charge de longue durée.

yesOlivia Lepropre2016-09-14 15:14:57http://www.levif.be/actualite/sante/l-avc-une-pathologie-grave-qui-touche-surtout-les-personnes-agees/article-normal-550743.htmlhttp://m.levif.be/actualite/sante/l-avc-une-pathologie-grave-qui-touche-surtout-les-personnes-agees/article-normal-550743.htmlhttp://www.levif.be/actualite/sante/http://m.levif.be/actualite/sante/
L'AVC, une pathologie grave qui touche surtout les personnes âgées

Il touche plus de 15 millions de personnes par an dans le monde et plus de 6 millions en meurent chaque année, selon la Fédération mondiale du coeur, basée à Genève. Cinq autres millions de personnes souffrent de séquelles à des degrés divers.

L'AVC résulte de l'interruption de la circulation sanguine qui prive d'oxygène et de nutriments les zones du cerveau touchées.

Deux sortes d'AVC

Parmi les symptômes les plus fréquents, la paralysie ou l'engourdissement d'un côté du corps, des troubles du langage, une diminution soudaine de la vision d'un oeil, des vertiges ou des troubles de l'équilibre, plus rarement un mal de tête brutal.

On distingue deux sortes d'AVC, selon la nature des troubles de la circulation sanguine en cause:

- les accidents d'origine ischémique, lorsqu'une artère se bouche. Ce sont les plus nombreux (80%).

- les accidents d'origine hémorragique, lorsqu'un vaisseau sanguin se rompt. Ils ne représentent quelque 20% des AVC.

Lire aussi : AVC, comment identifier les signes d'alerte

Si la circulation sanguine n'est pas rétablie à temps, les cellules entrent dans un processus de dégénérescence.

Dans le cas d'une hémorragie, viennent s'ajouter la toxicité du contact direct du sang avec les cellules cérébrales et l'effet mécanique de l'envahissement par le sang d'une partie du cerveau.

Le traitement de base de l'AVC ischémique est la thrombolyse intraveineuse consistant à injecter un médicament capable de désagréger le caillot obstruant l'artère. Il comporte néanmoins un risque hémorragique à prendre en compte et n'est pas adapté à tous les cas.

En cas d'AVC d'origine hémorragique, un geste chirurgicale peut s'avérer nécessaire.

Pour les survivants, les séquelles peuvent être importantes, notamment des paralysies, troubles de la parole et des troubles cognitifs ainsi qu'un risque de récidive élevé.

Longue rééducation

Lorsque l'AVC a entraîné d'importants déficits, la rééducation est un processus très long. Elle inclut notamment la stimulation cérébrale (pour récupérer autant que possible les fonctions altérées) ainsi que la rééducation motrice et se fait généralement en milieu spécialisé.

Au delà de l'âge, les principaux facteurs de risque de l'AVC sont l'hypertension artérielle, le tabagisme, le diabète ou l'excédent de cholestérol.

LOW77vif-leVifLereporterhttp://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlAVCFédération mondiale du coeur
Peut-on manger des oeufs à volonté ?
Peut-on manger des oeufs à volonté ?
Peut-on manger des oeufs à volonté ?
Peut-on manger des oeufs à volonté ?
Peut-on manger des oeufs à volonté ?
Peut-on manger des oeufs à volonté ?
Peut-on manger des oeufs à volonté ?
Peut-on manger des oeufs à volonté ?
6427669il serait peut-être bon , par pur plaisir , de faire une enquête afin de connaître le contenu d'un repas d'expert afin de comparer leurs "dire"" et leurs propos!! voir opération choucroute à l'Afsca , le contenu de leur boîte à tartine était éloquent! Par qui sont-ils payés? Comment vivent-ils? Les dates indiquées sur les oeufs des grandes surfaces sont, ma foi, peu rapprochées de la date de ponte!! Un fermier me racontait avoir été écoeuré de se voir vider la couche de fiente de plus d'un m remplie de poules vivantes qui s'enlisaient...dans un poulailler industriel ! rendement mais hygiène et bien être des poules , on n'en parle même pas !2016-09-02 23:00:43ANNE NOEL427589entièrement d'accord mais encore faudrait-il que ces oeufs soient pondus par des poules vivant dans la nature, en liberté, nourries sainement. Je ne pense pas que les oeufs pondus par ces pauvres volatiles parqués par centaines voire par milliers dans des élevages industriels soient de bonne qualité et apportent tous les éléments auxquels vous faites référence !2016-09-02 20:43:44Colette Gerard424471... est payée ...2016-08-30 11:42:48Leslie Broughton424469Et dire qu'une flopée d'"experts" de par le monde sont payés pour dire tout et son contraire. Anne Noël: en croisière Eric Tabarly conservait les oeufs dans de la vaseline pour les garder consommables plus longtemps.2016-08-30 11:41:50Leslie Broughton424303Mes poules courent dans le jardin, sont pourries gâtées, déchets de cuisine triés, graines spécifiques, je peux vous dire que je ne mange jamais un oeuf pondu depuis plus de 5 jours !! il est évident que si vous cuisez une fricassée avec 5 tranches de lard, 1/2kg de beurre ...... cela ne va amélioré votre santé!! Manger du chocolat à l'huile de palme? du fromage de Herve défendu par l'Afsca? Quand on veut tuer son chien on l'accuse de la rage! qui, à l'heure actuelle, peut encore se permettre de manger un morceau de viande de boeuf de qualité tous les jours? Vous savez les agriculteurs tombent les uns après les autres faute de considération, battons nous pour les aidez, buvons du lait wallon, mangeons du porc wallon2016-08-29 22:15:20ANNE NOEL424191Cela fait 50 ans que je mange des oeufs tous les jours et ne m'en porte pas plus mal. Le tout étant de consommer des oeufs sains - fermiers ou plein air.2016-08-29 19:06:46gerard tarentule5288012016-07-25 14:48:092016-08-29 14:47:00NewsgatePas de parutionNormalArticleNina Van Den BroeckeSantéLeVif

Peut-on manger des oeufs à volonté ?

Alors que les nouvelles recommandations nutritionnelles britanniques et américaines autorisent la consommation d'oeufs sans limitation, la dernière version des directives néerlandaises en la matière conseille de ne pas en manger plus de 2 à 3 par semaine. Qui a raison, qui a tort ?

yesrmgimport newsgate2016-08-29 14:30:00http://www.levif.be/actualite/sante/peut-on-manger-des-oeufs-a-volonte/article-normal-528801.htmlhttp://m.levif.be/actualite/sante/peut-on-manger-des-oeufs-a-volonte/article-normal-528801.htmlhttp://www.levif.be/actualite/sante/http://m.levif.be/actualite/sante/
Peut-on manger des oeufs à volonté ?

Lorsque des chercheurs ont découvert dans les années 1960 qu'une alimentation riche en cholestérol était susceptible d'accroître sa concentration dans le sang, tous les produits en contenant en abondance, dont notamment les oeufs, ont vu brutalement leur image se ternir. Nous savons toutefois aujourd'hui que nos valeurs sanguines ne dépendent que très peu du cholestérol absorbé via l'alimentation, mais davantage des graisses saturées. Du coup se pose évidemment la question de savoir si, en fin de compte, les critiques valent aussi pour les aliments riches en cholestérol mais pauvres en graisses saturées, comme les oeufs.

Beaucoup d'incertitudes

Deux grandes études n'ont trouvé aucun lien entre la consommation d'oeufs et le risque de maladies cardiovasculaires ou d'AVC. Il n'y aurait donc aucun danger à en manger au quotidien... sauf pour les diabétiques, qui s'exposent bien à un risque cardiovasculaire accru lorsqu'ils en consomment beaucoup. On ne sait par contre pas très bien si un excès d'oeufs peut aussi provoquer l'apparition du diabète de type 2. Certaines données ont amené des scientifiques à avancer que la consommation de plus de trois oeufs par semaine pourrait accroître légèrement le risque, mais ce lien ne semble se retrouver que dans une population américaine et n'a été confirmé ni chez des Asiatiques, ni chez des Européens. En outre, on ignore si tous ces résultats se vérifient également chez les personnes souffrant d'hypercholestérolémie familiale, qui ont tendance à absorber davantage le cholestérol alimentaire. Une étude finlandaise affirme qu'il n'existe pas de lien entre la consommation d'oeufs et le risque de maladies cardiovasculaires dans ce groupe de patients, mais elle a essuyé quelques critiques.

Alternative idéale à la viande

Riches en cholestérol (ils en contiennent environ 200 mg chacun), les oeufs sont aussi une bonne source de protéines de qualité et de " bonnes " graisses insaturées. Leur teneur en graisses saturées est toujours faible, quel que soit le type d'oeuf, mais la proportion des différents types de graisses insaturées peut varier en fonction de l'alimentation de la poule pondeuse : en y ajoutant des huiles riches en acides gras oméga-3, huiles de poisson ou microalgues, on obtient par exemple des oeufs contenant eux-mêmes davantage d'oméga-3. Ceux-ci sont toutefois plus chers que les autres et leur teneur en oméga-3 reste toujours limitée en comparaison avec celle de certaines huiles ou poissons gras.

Les oeufs sont également riches en vitamine B12, en vitamine D et en phosphore : un seul oeuf contient assez de vitamine D pour couvrir nos besoins journaliers et environ 40 % de notre dose quotidienne de vitamine B12. Ce sont aussi de bonnes sources de vitamine A et B2, d'acide folique et de minéraux comme le fer, le sélénium et le zinc. Il est bon de noter que la vitamine B12, la vitamine D, l'acide folique, le sélénium et le zinc semblent tous abaisser le risque de maladie cardiovasculaire.

La vitamine B12, la vitamine D, l'acide folique, le sélénium et le zinc de l'oeuf semblent tous abaisser le risque de maladie cardiovasculaire.

Les oeufs sont en outre une excellente alternative à la viande et un complément précieux dans le cadre d'une alimentation végétarienne. Leur mauvaise réputation n'est donc absolument pas méritée ! Un oeuf par jour ne vous fera aucun tort et n'aura aucun impact néfaste sur votre risque de maladie cardiovasculaire. Il ne s'agit toutefois pas d'oublier de prendre en compte les oeufs contenus dans d'autres produits : suivant nos habitudes alimentaires, nous pourrions même en consommer un à deux par semaine presque sans nous en rendre compte. Les personnes dont le taux de cholestérol est déjà trop élevé ou qui souffrent de diabète devraient idéalement se limiter à trois oeufs par semaine... et de façon générale, il n'est pas conseillé d'en manger plus d'un par jour.

Gare aux salmonelles

Nous ne sommes néanmoins pas les seuls à voir dans les oeufs une précieuse source de nutriments : les bactéries aussi les adorent ! Au vu du risque de salmonellose, la consommation d'oeufs crus ou trop peu cuits est déconseillée aux groupes à risque : jeunes enfants, femmes enceintes, personnes âgées ou immunodéprimées. Un conseil qui vaut également pour les préparations maison à base d'oeufs crus, des mayonnaises aux mousses au chocolat en passant par les glaces et autres bavarois. Les variantes industrielles sont généralement fabriquées à base d'oeufs pasteurisés qui ne contiennent pas de salmonelles. Il est important de le savoir, car la salmonellose n'est pas sans danger... même si le risque de contracter cette infection de cette manière est heureusement très faible, puisqu'on estime qu'à peine 3 oeufs sur 10.000 seraient contaminés par la bactérie. Une conservation et une préparation correctes suffiront à éviter sa multiplication et de là le risque d'empoisonnement alimentaire qui en découle (7, 11).

MEDIUMPZAVC
Une nouvelle méthode efficace pour traiter les AVC
Une nouvelle méthode efficace pour traiter les AVC
Une nouvelle méthode efficace pour traiter les AVC
Une nouvelle méthode efficace pour traiter les AVC
Une nouvelle méthode efficace pour traiter les AVC
Une nouvelle méthode efficace pour traiter les AVC
Une nouvelle méthode efficace pour traiter les AVC
Une nouvelle méthode efficace pour traiter les AVC
04024352015-06-25 11:07:232015-06-25 11:07:23Le FigaroPas de parutionNormalArticleStagiaire Le VifPar Stagiaire Le VifSantéLeVif

Une nouvelle méthode efficace pour traiter les AVC

Lorsqu'un patient est hospitalisé pour un accident vasculaire cérébral (AVC), les médecins procèdent la plupart du temps à une thrombolyse qui consiste à injecter un produit capable de dissoudre rapidement le caillot de sang responsable de l'accident. Aujourd'hui, une nouvelle méthode commence à faire ses preuves : la thrombectomie.

yesstagiaire LeVif2015-06-25 11:08:03http://www.levif.be/actualite/sante/une-nouvelle-methode-efficace-pour-traiter-les-avc/article-normal-402435.htmlhttp://m.levif.be/actualite/sante/une-nouvelle-methode-efficace-pour-traiter-les-avc/article-normal-402435.htmlhttp://www.levif.be/actualite/sante/http://m.levif.be/actualite/sante/
Une nouvelle méthode efficace pour traiter les AVC

Chaque année, quelque 20 000 Belges sont touchés par un AVC. Dans 9 cas sur 10, il est provoqué par un caillot qui bouche une artère du cerveau, les tissus en aval se retrouvant alors privés d'oxygène. Trois minutes après le déclenchement de l'accident, les neurones commencent à mourir au rythme de 2 millions toutes les minutes.

La thrombectomie mécanique peut alors être efficace dans les 12 heures après de début des symptômes (perte d'équilibre, difficulté de langage, maux de tête, vomissements), explique Le Figaro. Cette nouvelle technique consiste à injecter un micro tube au coeur de l'artère fémorale. Celui-ci est doté d'un microfilet composé de nickel et de titane qui se déploie et agrippe le caillot de sang lorsqu'il se trouve à proximité directe de ce dernier.

Dernièrement, plusieurs études ont démontré l'efficacité de la thrombectomie. Par exemple, l'étude SWIFT PRIME publiée le 11 juin dans la revue New England Journal of Medicine a révélé qu'une telle méthode, associée à la thrombolyse permet à 60 %, soit deux fois plus de patients, de retrouver une autonomie complète dans les trois mois suivants l'opération. Alors que l'injection d'un produit pour dissoudre le caillot de sang n'a que 35 % de taux de récupération complète des patients.

Pourtant, bien que la méthode du microfilet soit de plus en plus utilisée ces dernières années, elle nécessite un savoir-faire particulier. De plus, il existerait encore trop peu de centres hospitaliers où la méthode est utilisée.

L.V.

141le-vif-stagiaireLe VifStagiairereporter/assets/392/avatar_201023.jpghttp://www.levif.be/actualite/auteurs/stagiaire-le-vif-141.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/stagiaire-le-vif-141.htmlAVCaccident vasculaire cérébral
Rester assis toute la journée tue (vidéo)
Rester assis toute la journée tue (vidéo)
Rester assis toute la journée tue (vidéo)
Rester assis toute la journée tue (vidéo)
Rester assis toute la journée tue (vidéo)
Rester assis toute la journée tue (vidéo)
Rester assis toute la journée tue (vidéo)
Rester assis toute la journée tue (vidéo)
1112653Trop de position assise tue... Trop de sport tue... trop de nourriture, trop de diète... Allez, rassurez-vous : nous sommes tous mortels et nous l'oublions trop souvent. La vie tue!...2015-05-15 12:48:39yves bartier3951592015-05-15 10:54:282015-05-15 10:54:28NonePas de parutionNormalArticleStagiaire Le VifPar Stagiaire Le VifSantéLeVif

Rester assis toute la journée tue (vidéo)

Selon une étude du Medical College of Winsconsin, rester assis 11 heures par jour augmenterait le risque de mort prématurée de 40% par rapport aux personnes qui restent assises 6 heures par jour.

yes2015-05-15 10:54:47http://www.levif.be/actualite/sante/rester-assis-toute-la-journee-tue-video/article-normal-395159.htmlhttp://m.levif.be/actualite/sante/rester-assis-toute-la-journee-tue-video/article-normal-395159.htmlhttp://www.levif.be/actualite/sante/http://m.levif.be/actualite/sante/
Rester assis toute la journée tue (vidéo)

En position assise, notre corps réduit considérablement sa capacité à brûler les graisses. Notre taux d'insuline diminue drastiquement et notre pression artérielle, elle, augmente. Ce cocktail serait très dangereux pour notre santé. Les risques d'AVC seraient plus élevés et on courrait deux fois plus de risques d'avoir une maladie cardiovasculaire. Ce type d'étude pointe les conséquences néfastes de notre vie sédentaire. Car, depuis les années 50, le travail sédentaire a augmenté de 83%. Les employés ne sont plus en mouvement, mais travaillent pour la plupart assis, derrière leur ordinateur.

Le plus préoccupant dans ces résultats est que les risques encourus si l'on reste trop longtemps assis ne peuvent pas être totalement éradiqués par une activité physique. L'étude, basée sur un échantillon de 2000 adultes, dont la moyenne d'âge est de 50 ans, a prouvé que s'ils passaient un peu plus de 5 heures par jour assis, le niveau de dépôts (athérosclérose) dans leurs veines et artères augmenterait de 14%, comparé aux personnes qui restent debout tout le temps.

Certains employeurs ont déjà pris conscience du problème, en installant des salles de sport au sein des entreprises ou encore, en leur proposant des repas sains et équilibrés. L'idéal serait d'instaurer une méthode de travail ou l'employé alternerait travail debout et travail assis...

Cette courte vidéo en anglais vous montre les conséquences néfastes de la position assise sur votre corps.

<iframe src="https://player.vimeo.com/video/127425586" width="500" height="281" frameborder="0" webkitallowfullscreen mozallowfullscreen allowfullscreen></iframe>

L.V.

141le-vif-stagiaireLe VifStagiairereporter/assets/392/avatar_201023.jpghttp://www.levif.be/actualite/auteurs/stagiaire-le-vif-141.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/stagiaire-le-vif-141.htmlAVCmaladies cardio-vasculaires assis
Le paracétamol peut être dangereux pour la santé
Le paracétamol peut être dangereux pour la santé
Le paracétamol peut être dangereux pour la santé
Le paracétamol peut être dangereux pour la santé
Le paracétamol peut être dangereux pour la santé
Le paracétamol peut être dangereux pour la santé
Le paracétamol peut être dangereux pour la santé
Le paracétamol peut être dangereux pour la santé
780771Avant de prendre au sérieux une étude de ce genre, il faut voir comment et par qui elle a été menée et vérifier qu'elle ne vise pas à jeter la suspicion sur un médicament pour favoriser d'autres intérêts pharmaceutiques.2015-03-04 23:24:29Jean-Luc Léonard80393En effet, si on lit la notice des médocs, la majorité est très toxique si on ne respecte pas les doses maximale. Mais ici il s'agit d'une dose qui est maximale, 3 X par jour et elle figure comme étant le maximum à ne pas dépasser. Mais voilà ce maximum est bien plus toxique qu'estimé si il est maintenu pendant 2 semaines, c'est de ça qu'il s'agit. J'étais à cette dose et j'ai fait un ictère. Pas d'uclère ni de problèmes cardiovasculaires, mais le foie. A cause d'un problème de coagulation je ne peux prendre que du paracétamol, il se combine correctement avec mon anticoagulant. Alors que faire? Je fume mon joint, avec modération, et plus besoin de Dafalgan......2015-03-04 08:06:25Jean-Michel Sinte80385Respirer aussi est dangereux! Tôt ou tard, cela mène à la mort. A quand une campagne de prévention contre ce gaz toxique que nous respirons inconsidérément?2015-03-04 07:47:05Claire Danaux80207Il y a probablement un autre médicament qui est prêt à être mis sur le marché !2015-03-03 17:01:28PHILIP COOPER80181Tout peut être toxique, si les doses sont anormalement élevées, même l'eau potable.2015-03-03 15:59:55Robert STAINIER80173Tous les médicaments actifs sont potentiellement toxiques si on force la dose.2015-03-03 15:36:19Baudouin Petit80155A fortes doses, même le beurre est dangereux!2015-03-03 15:03:01Maurice Joly3694652015-03-03 10:29:102015-03-03 10:29:10Le VifPas de parutionNormalArticleMarie GathonPar Marie GathonSantéLeVif

Le paracétamol peut être dangereux pour la santé

Pour la première fois, une étude révèle les effets secondaires du paracétamol, en dehors de la toxicité pour le foie déjà connue. À forte dose, cette molécule pourrait provoquer des ulcères et des maladies cardiovasculaires.

auto2015-03-03 10:29:44http://www.levif.be/actualite/sante/le-paracetamol-peut-etre-dangereux-pour-la-sante/article-normal-369465.htmlhttp://m.levif.be/actualite/sante/le-paracetamol-peut-etre-dangereux-pour-la-sante/article-normal-369465.htmlhttp://www.levif.be/actualite/sante/http://m.levif.be/actualite/sante/
Le paracétamol peut être dangereux pour la santé

Le paracétamol est encore en accès libre dans nos pharmacies. Cette molécule très courante est vendue, entre autres, sous le nom de Dafalgan, Panadol ou Perdolan (voir la liste des médicaments contenants du paracétamol). Elle n'est pourtant pas sans risques, selon une étude britannique publiée mardi dans la revue Annals of the rheumatic diseases. Elle augmenterait de 20 % le risque de maladies cardiovasculaires (infarctus et AVC). Le risque d'avoir un ulcère est également plus important, selon les chercheurs.

Toutefois, ces effets secondaires graves n'arriveraient qu'en cas de surconsommation. Ils ne concernent que les personnes qui prennent du paracétamol à forte dose : trois Dafalgan d'un gramme par jour pendant deux semaines.

François Chast, chef du service de pharmacie clinique l'hôpital Cochin-Hôtel Dieu, interrogé par Europe 1, recommande d'être prudent. "Le paracétamol, ça va pour des traitements de courte durée", explique-t-il, "mais dès qu'on va dépasser une semaine, quinze jours, il faut être prudent et surtout éviter les comportements qui sont de nature à renforcer les risques. Il faudra par exemple éviter de prendre d'autres médicaments antidouleur ou anti-inflammatoires ou encore pire, l'alcool". En effet, l'alcool et le paracétamol sont doublement toxiques pour le foie.

35gathon-marieJournaliste Levif.beGathonMariereporter/assets/126/avatar_64888.jpgmarie.gathon@levif.behttps://www.facebook.com/Leviflexpresshttps://twitter.com/MarieGth<Para>Journaliste</Para>http://www.levif.be/actualite/auteurs/marie-gathon-35.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/marie-gathon-35.htmlparacétamolAVCinfarctusmaladie cardio-vasculaire ulcère
AVC : un nouveau traitement révolutionnaire ?
AVC : un nouveau traitement révolutionnaire ?
AVC : un nouveau traitement révolutionnaire ?
AVC : un nouveau traitement révolutionnaire ?
AVC : un nouveau traitement révolutionnaire ?
AVC : un nouveau traitement révolutionnaire ?
AVC : un nouveau traitement révolutionnaire ?
AVC : un nouveau traitement révolutionnaire ?
03683832015-02-24 16:43:512015-02-24 16:43:51NonePas de parutionNormalArticleStagiaire Le VifPar Stagiaire Le VifSantéLeVif

AVC : un nouveau traitement révolutionnaire ?

Un nouveau traitement des AVC, la thrombectomie mécanique, augmenterait de 65% les chances de récupération sans séquelle.

auto2015-02-24 16:44:09http://www.levif.be/actualite/sante/avc-un-nouveau-traitement-revolutionnaire/article-normal-368383.htmlhttp://m.levif.be/actualite/sante/avc-un-nouveau-traitement-revolutionnaire/article-normal-368383.htmlhttp://www.levif.be/actualite/sante/http://m.levif.be/actualite/sante/
AVC : un nouveau traitement révolutionnaire ?

Encore utilisée de façon marginale, la thrombectomie mécanique consiste à aller chercher le caillot sanguin responsable de l'AVC directement dans le cerveau, explique Sciences et Avenir. Une sonde pénètre en fait dans l'artère fémorale, près de la hanche, et remonte vers le cerveau du patient. Au bout de cette sonde, de petites griffes attrapent le caillot et l'entrainent alors vers "la sortie".

"Cette technique s'adresse aux AVC les plus graves, et on sait maintenant qu'elle fonctionne : il s'agit donc d'une révolution", s'enthousiasme le docteur Bertrand Lapergue, neurologue français, au micro de FranceTV.

Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) font chaque année 19 000 victimes en Belgique.

141le-vif-stagiaireLe VifStagiairereporter/assets/392/avatar_201023.jpghttp://www.levif.be/actualite/auteurs/stagiaire-le-vif-141.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/stagiaire-le-vif-141.htmlAVCaccident vasculaire cérébral
Un nouveau traitement potentiel pour les victimes d'AVC
Un nouveau traitement potentiel pour les victimes d'AVC
Un nouveau traitement potentiel pour les victimes d'AVC
Un nouveau traitement potentiel pour les victimes d'AVC
Un nouveau traitement potentiel pour les victimes d'AVC
Un nouveau traitement potentiel pour les victimes d'AVC
Un nouveau traitement potentiel pour les victimes d'AVC
140883je n'ai pas bénéficié de ce traitement et j'ai aussi une hémiparésie gauche2014-12-12 16:47:33regis Gaudun3568872014-12-09 12:51:582014-12-09 13:53:03BelgaPas de parutionNormalArticleStagiaire Le VifPar Stagiaire Le VifSantéLeVif

Un nouveau traitement potentiel pour les victimes d'AVC

D'après une étude menée par le service neurologique du CHU Dinant Godinne/UCL Namur, le traitement alliant revalidation motrice et stimulation cérébrale non invasive aurait des effets bénéfiques sur les patients victimes d'accident vasculaire cérébral.

auto2014-12-09 12:52:00http://www.levif.be/actualite/sante/un-nouveau-traitement-potentiel-pour-les-victimes-d-avc/article-normal-356887.htmlhttp://m.levif.be/actualite/sante/un-nouveau-traitement-potentiel-pour-les-victimes-d-avc/article-normal-356887.htmlhttp://www.levif.be/actualite/sante/http://m.levif.be/actualite/sante/
Un nouveau traitement potentiel pour les victimes d'AVC

Des études ont déjà démontré l'efficacité de la tDCS (stimulation transuranienne par courant direct). Cette méthode se pratique en plaçant des électrodes sur la tête du patient, ainsi, pendant quelques brefs instants, le cerveau reçoit de faibles courants électriques. Cette technique de stimulation cérébrale améliore l'activité cérébrale et les performances motrices. Elle reste, cependant, indolore et non invasive. Déjà en 2012, de premiers essais cliniques avaient été entrepris.

Dix-neuf patients atteints d'hémiparésie (déficit partiel de la force musculaire dans la moitié droite ou gauche du corps) suite à un AVC ont participé à un nouvel essai. Ce dernier s'est déroulé en deux étapes : d'abord, ces personnes devaient utiliser leur main paralysée pour effectuer une tâche qui exigeait vitesse et précision. Ensuite, ils étaient soumis à une IRM (imagerie par résonance magnétique) qui enregistrait leur activité cérébrale pendant qu'ils reproduisaient la même tâche qu'une semaine auparavant. Les médecins ont pu remarquer deux effets positifs au tDCS, l'apprentissage moteur et la mémoire à long terme ont été améliorés.

Ce nouveau traitement serait profitable à bon nombre de personnes. L'AVC touche plus ou moins 19 000 personnes chaque année en Belgique. Environ 9000 personnes en décèdent chaque année en Belgique. Généralement, les victimes gardent des séquelles motrices ou langagières.

141le-vif-stagiaireLe VifStagiairereporter/assets/392/avatar_201023.jpghttp://www.levif.be/actualite/auteurs/stagiaire-le-vif-141.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/stagiaire-le-vif-141.htmlAVCtraitementIRMaccident vasculaire cérébraltDCS
Trois plantes pour lutter contre l'hypertension
Trois plantes pour lutter contre l'hypertension
Trois plantes pour lutter contre l'hypertension
Trois plantes pour lutter contre l'hypertension
Trois plantes pour lutter contre l'hypertension
Trois plantes pour lutter contre l'hypertension
Trois plantes pour lutter contre l'hypertension
0710592014-08-18 22:06:192015-05-17 08:28:44Le VifPas de parutionNormalArticleStagiaire Le VifPar Stagiaire Le VifSantéLeVif

Trois plantes pour lutter contre l'hypertension

Ce 17 mai 2015, Journée mondiale de l'hypertension artérielle, il est bon de rappeler que l'hypertension est l'une des pathologies les plus répandues dans la population des pays développés. Pour lutter contre celle-ci et éviter le risque accru d'AVC qui en découle, voici 3 plantes à mettre au menu.

auto2014-03-21 11:22:00http://www.levif.be/actualite/sante/trois-plantes-pour-lutter-contre-l-hypertension/article-normal-71059.htmlhttp://m.levif.be/actualite/sante/trois-plantes-pour-lutter-contre-l-hypertension/article-normal-71059.htmlhttp://www.levif.be/actualite/sante/http://m.levif.be/actualite/sante/
Trois plantes pour lutter contre l'hypertension

Vertiges, troubles de la vue, palpitations, saignements de nez ou suées sont autant d'indices de l'hypertension. Si elle touche 40 pour cent de la population européenne et principalement les individus de plus de 65 ans, elle est également extrêmement redoutée chez les femmes enceintes. En effet, si la pathologie n'est pas prise en charge, elle peut entraîner des risques d'éclampsies, s'apparentant à une crise d'épilepsie, dangereuse pour la mère et l'enfant. Dans le cas d'une hypertension modérée qui nécessite seulement un changement d'habitude alimentaire, certaines plantes peuvent s'avérer utiles.

L'olivier

En infusion, les feuilles d'olivier permettent d'atténuer l'hypertension légère et modérée en induisant une dilatation des vaisseaux périphériques. De plus, la substance active présente dans ces feuilles dilate également les coronaires et l'aorte ce qui permet de régulariser le rythme cardiaque.

L'ail

L'Organisation Mondiale de la Santé a reconnu que cette plante "peut être utile lors d'hypertension artérielle modérée". L'ail a des effets diurétiques et vasodilatateurs ce qui permet de modérer une hypertension moyenne. Néanmoins, il faudrait ingérer tous les jours une à trois gousses d'ail crues pour que le "traitement" soit réellement efficace.

L'aubépine

L'aubépine agit avant tout sur le stress et la nervosité qui sont les causes majeures de l'hypertension. La fleur de cette plante est réputée pour régulariser le rythme du coeur et améliorer son apport en oxygène. Elle aurait également des vertus sédatives.

141le-vif-stagiaireLe VifStagiairereporter/assets/392/avatar_201023.jpghttp://www.levif.be/actualite/auteurs/stagiaire-le-vif-141.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/stagiaire-le-vif-141.htmlAVCsantéhypertension plante
Jean-Maurice Dehousse hospitalisé suite à un AVC
Jean-Maurice Dehousse hospitalisé suite à un AVC
Jean-Maurice Dehousse hospitalisé suite à un AVC
Jean-Maurice Dehousse hospitalisé suite à un AVC
Jean-Maurice Dehousse hospitalisé suite à un AVC
Jean-Maurice Dehousse hospitalisé suite à un AVC
0169812014-01-24 14:37:222014-08-18 21:04:59Le VifPas de parutionNormalArticleFrançois BrabantPar François BrabantBelgiqueLeVif

Jean-Maurice Dehousse hospitalisé suite à un AVC

Jean-Maurice Dehousse, ancien ministre-président wallon, a été victime en début de semaine d'un accident cérébral et transporté au CHU de Liège, où il est toujours hospitalisé. L'incident semble avoir été limité et n'avoir créé aucun dommage aux fonctions vitales.

auto2014-01-24 14:37:21http://www.levif.be/actualite/belgique/jean-maurice-dehousse-hospitalise-suite-a-un-avc/article-normal-16981.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/jean-maurice-dehousse-hospitalise-suite-a-un-avc/article-normal-16981.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
Jean-Maurice Dehousse hospitalisé suite à un AVC

L'ex-bourgmestre socialiste de Liège, 77 ans, est resté totalement conscient mais souffre d'une grande fatigue. Plusieurs examens médicaux ont été réalisés et doivent encore l'être pour cerner les causes exactes de l'accident.

"Je ne suis pas à l'article de la mort, mais quand il vous arrive ce qui m'est arrivé, vous savez que des séquelles sont possibles. Pour le moment, il ne semble pas y en avoir", a encore précisé l'homme politique au Vif/L'Express.

123brabant-francoisJournaliste politique au Vif/L'ExpressBrabantFrançoisreporter/assets/159/avatar_81637.jpgfrancois.brabant@levif.behttp://www.levif.be/actualite/auteurs/francois-brabant-123.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/francois-brabant-123.htmlJean-Maurice DehousseAVC
Manger des bananes pour réduire les risques d'AVC
Manger des bananes pour réduire les risques d'AVC
Manger des bananes pour réduire les risques d'AVC
Manger des bananes pour réduire les risques d'AVC
Manger des bananes pour réduire les risques d'AVC
Manger des bananes pour réduire les risques d'AVC
0799512013-04-22 15:35:362014-08-19 14:33:25Le VifPas de parutionNormalArticleCaroline LallemandPar Caroline LallemandSantéLeVif

Manger des bananes pour réduire les risques d'AVC

Pour réduire les accidents cardio-vasculaires (AVC) et diminuer l'hypertension, il suffirait de manger plus de bananes, un aliment riche en potassium.

auto2013-04-22 15:35:35http://www.levif.be/actualite/sante/manger-des-bananes-pour-reduire-les-risques-d-avc/article-normal-79951.htmlhttp://m.levif.be/actualite/sante/manger-des-bananes-pour-reduire-les-risques-d-avc/article-normal-79951.htmlhttp://www.levif.be/actualite/sante/http://m.levif.be/actualite/sante/
Manger des bananes pour réduire les risques d'AVC

La banane contient 413 mg de potassium. Consommée en quantité suffisante, elle permet de réduire les risques d'accidents cardio-vasculaires et d'hypertension de 24 % d'après une étude menée par des chercheurs de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et publiée dans le British Medical Journal.

Pour éviter tout problème cardiaque ou artériel, la consommation quotidienne de potassium doit être de 3 à 5 grammes par jour. La banane qui contient pas moins de 413 mg serait donc très bénéfique dans la prévention des AVC. Pour appuyer leurs dires, les chercheurs de l'OMS ont analysé 35 études réunissant au total 1606 participants divisés en deux catégories. Ceux souffrants d'hypertension et ceux en bonne santé. Pour la première classe d'individus, l'augmentation d'apport en potassium a permis de réduire les risques d'accidents cardio-vasculaires de 24%, et pourrait bien avoir des effets bénéfiques aussi sur les enfants.

A trop forte dose, le potassium peut être dangereux

Attention, les chercheurs mettent aussi en garde sur un taux trop élevé en potassium - soit une "hyperkaliémie"- qui peut avoir des effets néfastes...comme un AVC. Tout est donc question de proportion.

Il n'y a pas seulement la banane qui aurait cet effet bénéfique grâce à sa forte teneur en potassium. Selon l'OMS, les fruits secs oléagineux (environ 600 mg/100 g), certains légumes comme les haricots, les pois (environ 1300 mg de potassium pour 100 g), les épinards, le chou et le persil (environ 550 mg/100 g) mais aussi d'autres fruits comme la papaye et les dattes (environ 300 mg/100 g), apportent également de bonnes doses de potassium dans l'alimentation quotidienne.

69lallemand-carolineJournalisteLallemandCarolinereporter/assets/142/avatar_73099.jpgcaroline.lallemand@levif.behttp://twitter.com/CaroLallemand<Para>Journaliste</Para>http://www.levif.be/actualite/auteurs/caroline-lallemand-69.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/caroline-lallemand-69.htmlAVCbananepotassiumaccident cardio vasculaire
L'hypertension et le tabagisme sont les principales causes des attaques vasculaires cérébrales
L'hypertension et le tabagisme sont les principales causes des attaques vasculaires cérébrales
L'hypertension et le tabagisme sont les principales causes des attaques vasculaires cérébrales
L'hypertension et le tabagisme sont les principales causes des attaques vasculaires cérébrales
L'hypertension et le tabagisme sont les principales causes des attaques vasculaires cérébrales
L'hypertension et le tabagisme sont les principales causes des attaques vasculaires cérébrales
01459832010-06-18 11:08:592014-08-22 14:21:12Le VifPas de parutionNormalArticleSciencesLeVif

L'hypertension et le tabagisme sont les principales causes des attaques vasculaires cérébrales

Dix facteurs de risque, dont les principaux sont l'hypertension artérielle et le tabagisme, représentent 90% du risque d'attaque vasculaire cérébrale (AVC).

auto2010-06-18 11:08:58http://www.levif.be/actualite/sciences/l-hypertension-et-le-tabagisme-sont-les-principales-causes-des-attaques-vasculaires-cerebrales/article-normal-145983.htmlhttp://m.levif.be/actualite/sciences/l-hypertension-et-le-tabagisme-sont-les-principales-causes-des-attaques-vasculaires-cerebrales/article-normal-145983.htmlhttp://www.levif.be/actualite/sciences/http://m.levif.be/actualite/sciences/
L'hypertension et le tabagisme sont les principales causes des attaques vasculaires cérébrales

Une vaste étude publiée par la revue médicale britannique The Lancet montre que dix facteurs de risque étaient associés de façon significative à l'AVC : pression artérielle élevée, tabagisme, obésité abdominale, régime alimentaire, sédentarité, lipides, diabète, consommation d'alcool, stress et dépression, troubles cardiaques. Ensemble, ces facteurs représentent 90% du risque global d'AVC. Tous ces facteurs sont associés de façon significative à l'AVC de type ischémique, le plus fréquent, lorsqu'un vaisseau se bouche dans le cerveau. Pour l'AVC d'origine hémorragique, lorsqu'un vaisseau sanguin se rompt, les facteurs de risque significatifs sont l'hypertension, le tabagisme, l'obésité abdominale, le régime alimentaire, et la consommation d'alcool. L'hypertension est associée à un tiers du risque global d'AVC, et augmente le risque de plus de deux fois et demi par rapport à des personnes avec une tension normale. Les fumeurs ont quant à eux deux fois plus de risque d'AVC que les non-fumeurs. L'étude a été menée sur un total de 6.000 personnes dont 3.000 cas d'accident vasculaire cérébral et 3.000 cas témoins, dans 22 pays, de 2007 à 2010.

LeVif.be avec Belga

AVChypertension tabagisme