"L'islam n'est pas l'origine du problème, mais bien une partie de la solution"

"L'islam n'est pas l'origine du problème, mais bien une partie de la solution"

Si les politiciens veulent contenir les extrémistes et les terroristes, ils vont devoir entamer le dialogue avec les leaders religieux. Parce que "la religion n'est pas l'origine du problème, mais bien une partie de la solution" selon la professeure de théologie islamique Asma Afsaruddin.34 réactions