Le meilleur (et le pire) du boom touristique au Tibet

Le meilleur (et le pire) du boom touristique au Tibet

Suite présidentielle à 880 euros, meubles tibétains, vue sur les pics enneigés... Le luxueux hôtel Artel est le symbole des ambitions chinoises au Tibet: augmenter de moitié le nombre de touristes dans la région d'ici 2020 et "aider" les Tibétains. Au risque de diluer l'identité tibétaine, soulignent les voix critiques.