Kazakgate: De Decker confie aux enquêteurs sa plus-value, à savoir sa stature et la transaction pénale

Kazakgate: De Decker confie aux enquêteurs sa plus-value, à savoir sa stature et la transaction pénale

L'ex-président du Sénat Armand De Decker a narré aux enquêteurs quelle plus-value il a pu apporter au niveau du Parquet général dans l'affaire Chodiev dont il était un des avocats: il évoqué la transaction pénale qui n'était pas possible avant la modification de la loi en 2011, le dossier Tractebel, et le "personnage d'importance du pays" qui se mouillait.

L'autre affaire De Decker

L'autre affaire De Decker

Armand De Decker, Jean-François Etienne des Rosaies, l'Ordre de Malte, l'entourage de Didier Reynders : certains des protagonistes du Kazakhgate sont aussi impliqués dans la tentative, manquée, d'élever, en 2014, l'industriel George Forrest au rang de baron. La commission d'enquête parlementaire osera-t-elle s'en saisir ?

Rétro 2016 : Le bourbier kazakh du MR

Rétro 2016 : Le bourbier kazakh du MR

L'automne 2016 a connu son lot de révélations dans le Kazakhgate. Tant et si bien qu'une commission d'enquête parlementaire a, enfin, vu le jour pour tenter de démêler cette histoire d'influence de l'Elysée sur le Parlement belge, via Armand De Decker et sans doute d'autres pointures du MR. Cela suffira-t-il ?

De Decker et l'Ordre de Malte lobbyaient aussi pour Georges Forrest

De Decker et l'Ordre de Malte lobbyaient aussi pour Georges Forrest

Décidément, beaucoup de monde est intervenu, fin 2013, en faveur de l'anoblissement de Georges Forrest. Outre Etienne des Rosaies, le fameux chargé de mission élyséen du Kazakhgate, Armand De Decker et Jean-Pierre Mazery, grand chancelier de l'Ordre de Malte, ont fait du lobbying plutôt appuyé pour l'industriel belge présent au Congo. Comment en attestent les lettres que nous publions...

Super-héros retraité cherche successeur

Super-héros retraité cherche successeur

Rosanne Mathot - Où il est question du départ à la retraite de Captain Europe, de sa succession, mais aussi de Zwarte Piet, de collants poilus et d'une nonchalante hétaïre passant entretien d'embauche. Un récit à base de réalité, de fiction, de dérision et d'observation : quatre tiers servis exclusivement au "Café Geyser".

Les nouvelles fractures du MR

Les nouvelles fractures du MR

Kazakhgate et sorties de De Decker, économies contreproductives au fédéral, élections internes douloureuses, faiblesse du président Chastel, Fillon et vague populiste : les libéraux francophones terminent l'année dans les cordes.

Les sorties "pas opportunes" de De Decker et un "certain malaise" au MR

Les sorties "pas opportunes" de De Decker et un "certain malaise" au MR

François-Xavier de Donnea a fait rapport lundi à midi aux membres du conseil de conciliation et d'arbitrage du Mouvement réformateur de l'entretien qu'il a eu il y a une semaine avec l'ex-président du Sénat Armand De Decker à l'issue duquel il lui avait été demandé de renoncer à ses mandats internes au MR en raison de la confusion de rôles potentiellement entretenue dans la défense du milliardaire Patokh Chodiev.

Kazakhgate : De Decker nie être intervenu dans l'élaboration de la loi sur la transaction pénale

Kazakhgate : De Decker nie être intervenu dans l'élaboration de la loi sur la transaction pénale

Le bourgmestre d'Uccle et député bruxellois Armand De Decker (MR) réaffirme n'avoir joué aucun rôle dans la conception de la loi sur la transaction pénale et se dit "fatigué" de tous les "mensonges" circulant à son sujet dans un entretien publié par L'Echo samedi. "On me met tout sur la tête alors que je n'y suis pour rien", déclare M. De Decker.

Kazakhgate : Francis Delpérée et Armand De Decker, chouchous de l'Ordre de Malte

Kazakhgate : Francis Delpérée et Armand De Decker, chouchous de l'Ordre de Malte

La coïncidence ne manquera pas d'intéresser les membres de la commission d'enquête parlementaire qui devrait bientôt se pencher sur le Kazakhgate : son président pressenti, le CDH Francis Delpérée, partage un rarissime privilège avec Armand De Decker. Tous les deux ont obtenu la plus haute distinction civile octroyée par l'Ordre de Malte.

Kazakhgate : Jonathan Biermann, le fidèle bras droit

Kazakhgate : Jonathan Biermann, le fidèle bras droit

Un autre membre du MR est cité dans le dossier judiciaire du Kazakhgate. Il s'agit de Jonathan Biermann, proche assistant d'Armand De Decker. Quel a été son rôle dans l'affaire ? Un rôle qui aurait été bien rémunéré.

L'étrange contact entre le cabinet Reynders et Etienne des Rosaies

L'étrange contact entre le cabinet Reynders et Etienne des Rosaies

Jean-Claude Fontinoy, expert au cabinet du ministre des Affaires étrangères et vieux compagnon de route de Didier Reynders, aurait été en contact avec le sulfureux conseiller de Nicolas Sarkozy lors de la vaine tentative d'anoblir l'homme d'affaires Georges Forrest. Et ce, après que le Kazakhgate a éclaté.

Kazakhgate : Il n'y a plus de pilote dans l'enquête sur De Decker

Kazakhgate : Il n'y a plus de pilote dans l'enquête sur De Decker

La substitute qui mène l'enquête au parquet de Bruxelles sur l'affaire De Decker-Chodiev est en congé maladie pour une longue durée. Sans pilote dans l'avion, l'information judiciaire est-elle paralysée ? " La continuité de l'enquête est assurée ", affirme le procureur du roi de Bruxelles.

De Decker se met en congé de toutes ses fonctions internes au sein du MR

De Decker se met en congé de toutes ses fonctions internes au sein du MR

L'ex-président du Sénat Armand De Decker "se met en congé de toutes ses fonctions internes au sein du Mouvement Réformateur et de ce fait, ne s'exprime plus au nom du MR", selon un communiqué diffusé dimanche à l'issue de son audition par le président du Conseil de Conciliation et d'Arbitrage du MR, François-Xavier de Donnea, cela en concertation avec le président du MR Olivier Chastel.

Aucun contact à aucun moment, avec qui que ce soit, sur aucun élément du "Kazakhgate"

Aucun contact à aucun moment, avec qui que ce soit, sur aucun élément du "Kazakhgate"

Le vice-premier ministre MR et ministre des Affaires étrangères Didier Reynders a indiqué samedi n'avoir jamais eu aucun contact relatif au "Kazakhgate", le présumé montage auquel s'intéresse la justice, visant à exonérer le milliardaire Pathok Chodiev, qui avait été inculpé en Belgique mais dont l'extinction des poursuites judiciaires aurait pu, selon la Justice, intéresser l'Elysée du président Sarkozy dans le cadre d'une vente d'hélicoptères au Kazakhstan.

Kazakhgate : Reynders, De Clerck et Vanackere savaient

Kazakhgate : Reynders, De Clerck et Vanackere savaient

Un mail envoyé à Claude Guéant deux jours après la transaction pénale de Chodiev en 2011, que le journal Le Monde avait évoqué en juin 2015, implique les ministres belges des Finances, de la Justice et des Affaires étrangères d'alors. Lorsqu'on le lit in extenso, ce document, sur lequel Le Vif/L'Express a mis la main et que les policiers français ont saisi au cours de leur enquête, pose de lourdes questions sur l'implication du MR et du CD&V dans le scandale du Kazakhgate. Bien au-delà du rôle d'Armand De Decker donc.