"Je suis un apparatchik. Pas pour autant un magouilleur"

"Je suis un apparatchik. Pas pour autant un magouilleur"

Le PS et Jean-Pol Baras, c'est à la vie à la mort. Inusop, Agusta-Dassault, affaires carolos : il fut le secrétaire général d'un parti emporté dans la spirale des scandales. Il n'est pas du genre à trahir les secrets de famille. L'homme de l'ombre est ensuite parti pour la Ville-Lumière. L'apparatchik s'est reconverti en diplomate de la Fédération Wallonie-Bruxelles à Paris. A 65 ans, ce fin lettré et érudit discret prend congé de la vie active avec les insignes d'officier de la Légion d'honneur remis par François Hollande.