Les "vierges jurées", ces femmes qui vivaient comme des hommes

Les "vierges jurées", ces femmes qui vivaient comme des hommes

"Ceux qui m'aiment m'appellent Shkurtan, ceux qui veulent m'offenser disent Shkurta", version féminine du prénom. Comme cette octogénaire, elles sont encore une poignée de "vierges jurées". Des Albanaises qui ont obtenu de vivre comme des hommes, mais qui en échange ont dû renoncer aux relations sexuelles.