Notre élu belge, bientôt 3 mandats... et puis s'en va ?

Notre élu belge, bientôt 3 mandats... et puis s'en va ?

Frapper d'obsolescence programmée députés et ministres, histoire de leur ôter le goût de s'enivrer du pouvoir jusqu'à la perversion : les "pros" de la politique n'osent imaginer pareille extrémité.

Le salut du Sénat passera par son affirmation institutionnelle

Le salut du Sénat passera par son affirmation institutionnelle

Mal aimé, le Sénat ne parviendra à justifier sa raison d'être qu'en démontrant sa capacité de susciter une réelle réflexion, portée par les représentants des entités fédérées qui le composent, sur l'"état de la Fédération" et la nécessité de la réformer, écrit le professeur de droit public de l'Université d'Anvers Jan Velaers dans une édition mise à jour retraçant l'histoire de la Haute assemblée.