Pourquoi le monde a échoué à contrer l'extrémisme violent ?

Pourquoi le monde a échoué à contrer l'extrémisme violent ?

Aicha Bacha - Copenhague, New York, Paris, Londres, Bruxelles, Madrid, Istanbul, Casablanca, Hambourg... sont différentes villes du monde qui ont un point commun : elles ont subi les atrocités de l'extrémisme violent.

"Après l'affaire Dutroux, des personnes ont retrouvé la mémoire d'abus sexuels"

"Après l'affaire Dutroux, des personnes ont retrouvé la mémoire d'abus sexuels"

Après vingt ans de travail dans l'aide aux victimes, le docteur en psychologie et psychanalyste a voulu renouer avec le versant humanisant de l'homme. Résultat : un livre sur les justes rwandais, ces Hutus qui ont sauvé les Tutsis du génocide. Preuve que les pressions n'abolissent pas la possibilité de décider le bien.

Algérie: le FLN remporte les élections locales, mais est en recul

Algérie: le FLN remporte les élections locales, mais est en recul

Le FLN, au pouvoir depuis l'indépendance en 1962, a remporté malgré un net recul les communales et départementales en Algérie, un scrutin boudé par plus de la moitié des électeurs, selon les résultats officiels annoncés vendredi.

Maroc et l'"argent du haschich"

Maroc et l'"argent du haschich"

Le Maroc a annoncé samedi avoir décidé du rappel pour consultation de son ambassadeur à Alger, en réaction à des déclarations du ministre algérien des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, accusant des entreprises marocaines de "blanchir l'argent du haschich" en Afrique.

Répudiation express: une pratique contestée dans le monde musulman

Répudiation express: une pratique contestée dans le monde musulman

Le divorce instantané, ou répudiation express par le mari, qui vient d'être interdit par la Cour suprême indienne, est une pratique contestée et même parfois interdite dans plusieurs pays musulmans du Maroc à l'Indonésie.

Le 4 juin 1958, le jour du célèbre "Je vous ai compris"

Le 4 juin 1958, le jour du célèbre "Je vous ai compris"

C'est ce qu'on appelle un mot historique. Une phrase qui marque le cours des événements. Des paroles que tout le monde connaît et reconnaît. Mais dont on a pourtant perdu le sens originel.

A Alger, le "rat du ciel" à l'assaut des terrasses

A Alger, le "rat du ciel" à l'assaut des terrasses

"C'est pas un oiseau, c'est un rat! Et il squatte ma terrasse", s'exclame nerveusement Ali, la soixantaine, en désignant le goéland leucophée qui a élu domicile sur sa bâtisse à l'ouest d'Alger.

C'est le moment de...(re)lire "Ainsi soit-elle"

C'est le moment de...(re)lire "Ainsi soit-elle"

Myriam Leroy - Chaque année c'est la même rengaine : distraite, la grande distribution oublie de lire en entier l'intitulé de la "Journée internationale des droits des femmes" et la confond avec une "fête des femmes" comme il existe une "fête des secrétaires" - soit en quelque sorte l'occasion de mettre à l'honneur une subalterne souvent oubliée.

France: Macron paraphrase de Gaulle après la polémique sur la colonisation

France: Macron paraphrase de Gaulle après la polémique sur la colonisation

"Je vous ai compris": le candidat à la présidentielle en France, Emmanuel Macron, qui avait provoqué une polémique en qualifiant la colonisation de "crime contre l'humanité", a paraphrasé samedi la célèbre phrase du général de Gaulle pendant la guerre d'Algérie, reconnaissant "avoir blessé" de nombreux pieds-noirs.

Leïla Kaddour (France 2) : "au journal télévisé, on ne fait pas de la vente"

Leïla Kaddour (France 2) : "au journal télévisé, on ne fait pas de la vente"

La journaliste, présentatrice occasionnelle des journaux de France 2 le week-end, se fait une idée stricte de son métier, qu'elle entend pratiquer avec une rigueur et une clarté maximales. L'ancienne prof de lettres, faisant fi des stéréotypes, aime aussi varier les plaisirs culturels.

Kamel Daoud : "Je me sens plus en sécurité en Algérie qu'en France"

Kamel Daoud : "Je me sens plus en sécurité en Algérie qu'en France"

Kamel Daoud n'a pas froid aux yeux. Son premier roman, le magistral "Meursault: contre-enquête" (2013) répond à l'"Étranger" d'Albert Camus. Et bien qu'on ait prononcé une fatwa contre lui, l'écrivain algérien continue à donner son avis sur les sujets brûlants. "Ce n'est pas nous les Arabes contre vous les Européens. Ensemble, nous représentons l'humanité, et de l'autre côté flotte le drapeau noir de la barbarie de l'EI."

L'auteur de l'attaque de Charleroi vivait illégalement en Belgique

L'auteur de l'attaque de Charleroi vivait illégalement en Belgique

L'Algérien de 33 ans, auteur de l'attaque à la machette contre deux policières samedi à Charleroi, était en séjour illégal en Belgique et n'a pas respecté deux ordres de quitter le territoire, indique dimanche dans un communiqué le cabinet du secrétaire d'État à l'Asile et à la Migration, Theo Francken.