Affaire Galant : Charles Michel pointe les responsabilités de la ministre mais maintient la bonne foi

Affaire Galant : Charles Michel pointe les responsabilités de la ministre mais maintient la bonne foi

La ministre de la Mobilité Jacqueline Galant a commis une "erreur administrative" mais a agi de "bonne foi" dans la désignation par son cabinet et l'administration du bureau d'avocats Clifford Chance pour assister l'Etat dans différentes missions d'expertise, a indiqué vendredi en commission de la Chambre le Premier ministre Charles Michel.21 réactions


Laurent Ledoux (SPF Mobilité) assure que le cabinet Galant a été à la manoeuvre de A à Z

Laurent Ledoux (SPF Mobilité) assure que le cabinet Galant a été à la manoeuvre de A à Z

Le président du SPF Mobilité Laurent Ledoux a assuré mardi devant la commission Infrastructure de la Chambre que le cabinet de la ministre Jacqueline Galant avait été à la manoeuvre de A à Z dans la désignation du cabinet d'avocats Clifford Chance. La ministre avait indiqué il y a deux semaines avoir suivi les conseils de l'administration.33 réactions