Les avocats de Dominique Alderweireld et sa compagne plaident la relaxe

Les avocats de Dominique Alderweireld et sa compagne plaident la relaxe

Me Sorin Margulis a plaidé la relaxe de Dominique Alderweireld, mercredi, devant le tribunal correctionnel de Lille. Mardi, le procureur de la République avait requis une peine de deux ans, dont un an de prison ferme, contre celui qui a déjà été condamné deux fois en France et une fois en Belgique pour des faits de proxénétisme. La relaxe a également été plaidée par Corine Dreyfus-Schmidt, l'avocate de la compagne de Dominique Alderweireld, Béatrice Legrain.3 réactions


Procès Carlton de Lille: "Jade a tout réinventé"

Procès Carlton de Lille: "Jade a tout réinventé"

Me Frédérique Baulieu, l'un des trois avocats de Dominique Strauss-Kahn, aussi connu sous les initiales DSK, a pris la parole en premier, mercredi matin, premier jour consacré aux plaidoiries de la défense dans le cadre du procès dit du Carlton de Lille.6 réactions


Procès Carlton : 2 ans de prison requis contre Dodo la Saumure

Procès Carlton : 2 ans de prison requis contre Dodo la Saumure

Le procureur de la République a requis, mardi, une peine de deux ans de prison, dont un an ferme, contre Dominique Alderweireld, alias Dodo la Saumure, déjà condamné deux fois pour des faits similaires en France (à deux ans et 18 mois de prison) et une fois en Belgique (cinq ans avec sursis devant le TC Tournai).10 réactions


Carlton : plus qu'un libertin, DSK serait un proxénète selon les juges d'instruction

Carlton : plus qu'un libertin, DSK serait un proxénète selon les juges d'instruction

"Proxénétisme aggravé", tel est le motif de renvoi en correctionnelle de Dominique Strauss Kahn, selon l'ordonnance des magistrats chargés de l'affaire du Carlton de Lille. Ainsi selon le Figaro, les juges d'instruction chargés de l'affaire verraient dans les activités de DSK non plus du libertinage, mais du proxénétisme aggravé.


Carlton : DSK est sorti de sa garde à vue

Carlton : DSK est sorti de sa garde à vue

L'ancien directeur du FMI, en garde à vue depuis mardi matin dans l'affaire du Carlton de Lille a été libéré ce mercredi soir. Selon une source proche du dossier, il sera de nouveau entendu par les juges.