Les partis ne font plus rêver

Les partis ne font plus rêver

Le désamour vire à l'hémorragie : en vingt ans, 157 000 adhérents ont déserté les rangs des formations politiques. Le désenchantement gagne aussi des mandataires. Une jeune députée flamande brise la loi du silence pour dénoncer l'envers du décor. Où la particratie règne en maître, elle étouffe le débat et fait taire les consciences.


Le CD&V a perdu 7,2pc de ses membres en un an

Le CD&V a perdu 7,2pc de ses membres en un an

La base des partis politiques en Flandre a diminué de 3,7pc l'an passé. Le CD&V a ainsi perdu 5.500 militants, soit la baisse la plus importante (-7,2pc), révèle une étude de politologues de la KUL, Marc Hooghe et Ellen Quintelier.