Pourquoi pas moi ?

Pourquoi pas moi ?

Jean Hindriks - Je rentre de vacances du sud de la France encore sous le choc de ce qui s'est passé à Nice. Je pensais passer des vacances tranquilles loin de la frénésie actuelle sans accès à internet. Mais très vite la réalité nous a rattrapé avec les actes terroristes d'abord à Nice et ensuite en Allemagne pour revenir à nouveau en France.14 réactions