Les musulmans doivent-ils s'en prendre à eux-mêmes pour expliquer leur intégration difficile ?

Les musulmans doivent-ils s'en prendre à eux-mêmes pour expliquer leur intégration difficile ?

Les musulmans doivent-ils s'en prendre à eux-mêmes pour expliquer leur intégration difficile ? L'incitation du spécialiste du jihad Montasser Alde'emeh a touché une corde sensible. Rarement, une opinion a été autant partagée. La réponse du président du Movement X Dyab Abou Jahjah n'est pas passée inaperçue non plus : pour lui, ce ne sont pas les musulmans qui doivent s'en prendre à eux-mêmes, mais Alde'emeh qui ressemble à un Oncle Tom (NDLR : un terme dénigrant attribué aux Noirs américains soumis aux Blancs). Nos confrères de Knack ont interrogé les deux hommes séparément.15 réactions


"Dyab Abou Jahjah nous a sauvés de la radicalisation"

"Dyab Abou Jahjah nous a sauvés de la radicalisation"

"Si nous ne voulons pas que les jeunes se radicalisent, il faut commencer dans nos écoles " estime Fouad Gandoul, le secrétaire de Empowering Belgian Muslims. "Si nous repoussons les jeunes, ils apprendront à haïr la société".20 réactions