"Il faut se débarrasser des qualités dites féminines"

"Il faut se débarrasser des qualités dites féminines"

De son "cul nu" de petite fille dans la cour de son école iranienne à une liberté de parole dont elle use sans tabou, Abnousse Shalmani, jeune Française née à Téhéran auteure de Khomeiny, Sade et moi (Grasset), emploie toutes les armes en sa possession pour mener son combat. Contre l'obscurantisme sous toutes ses formes, contre les barbus et les corbeaux - les femmes couvertes d'un tchador -, et contre les inégalités entre l'homme et la femme.8 réactions