Les dépenses électorales seront placées sous surveillance un mois de plus

Les dépenses électorales seront placées sous surveillance un mois de plus

Le volet "renouveau politique" de la 6e réforme de l'Etat, sur lequel ont peu insisté les huit partis, prévoit notamment l'allongement de la période sensible au cours de laquelle les dépenses des hommes politiques sont limitées, peut-on lire samedi dans La Libre Belgique.