Syrie: Washington ne s'oppose pas aux Européens voulant armer les rebelles

18/03/13 à 18:37 - Mise à jour à 18:37

Source: Le Vif

(Belga) Les Etats-Unis "ne font pas obstacle" aux pays européens qui ont déclaré vouloir livrer des armes aux rebelles syriens s'opposant au président Bachar al-Assad, a déclaré lundi le secrétaire d'Etat américain John Kerry. Les Etats-Unis ont fourni une assistance humanitaire et une aide non létale aux rebelles syriens, refusant jusqu'à présent de leur livrer des armes.

Syrie: Washington ne s'oppose pas aux Européens voulant armer les rebelles

"Le président Obama a dit clairement que les Etats-Unis ne font pas obstacle aux pays qui ont pris la décision de fournir des armes (aux rebelles), que ce soit la France, le Royaume-Uni, ou d'autres", a-t-il déclaré à des journalistes. La France et le Royaume-Uni réclament la levée de l'embargo de l'UE afin d'être en mesure de livrer des armes aux forces de l'opposition syrienne. Barack Obama "croit qu'il faut changer la donne pour le président Assad", a déclaré John Kerry après une rencontre avec son homologue australien Bob Carr. Le secrétaire d'Etat a répété que le président américain "évalue et continuera d'évaluer toutes les options supplémentaires disponibles pour atteindre cet objectif". "Assad reçoit de l'aide des Iraniens, il reçoit de l'aide d'éléments liés à al-Qaïda, il reçoit de l'aide du Hezbollah et, manifestement, de l'assistance lui parvient via la Russie", a poursuivi M. Kerry. "S'il croit qu'il peut s'en sortir par la force, les Syriens et la région ont un problème, et le monde entier a un problème", a-t-il conclu. Tout en se disant la semaine dernière favorable à un soutien accru de la France et du Royaume-Uni aux rebelles syriens, la porte-parole de la diplomatie américaine Victoria Nuland ne s'était pas prononcée explicitement pour une levée de l'embargo européen sur les armes réclamée par Paris et Londres. (DEL)

Nos partenaires