Syrie: un important quartier de Homs en majorité aux mains de l'armée

28/07/13 à 14:09 - Mise à jour à 14:09

Source: Le Vif

(Belga) L'armée syrienne, appuyée par le Hezbollah libanais, contrôlait dimanche la majorité de Khaldiyé, un des plus grands quartiers de la ville de Homs (centre), un mois après le début de l'offensive contre ce bastion rebelle, selon une ONG.

Syrie: un important quartier de Homs en majorité aux mains de l'armée

La prise de Khaldiyé, devenu un des symboles de la rébellion contre Bachar al-Assad, signifierait que le régime n'aurait plus devant lui qu'une poignée de quartiers rebelles dans le vieux Homs avant la chute totale de la troisième ville de Syrie, surnommée "capitale de la révolution" par les militants. La télévision d'Etat syrienne a annoncé que l'armée contrôle "80 pc" du secteur et montré des images de corps, vraisemblablement de combattants, gisant parmi les immeubles détruits. "L'armée et le Hezbollah contrôlent Khaldiyé en majorité après avoir progressé (au cours des dernières 24 heures) et les combats se concentrent désormais dans les périphéries nord et sud du quartier", a indiqué à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). La chaîne panarabe Al Mayadeen, basée à Beyrouth, et considérée partisane du régime de Damas, a diffusé des images d'immeubles effondrés et de rues totalement désertes, presque invisibles en raison de la quantité importante de décombres. Samedi, l'armée s'est emparée de la mosquée historique Khaled Ben walid, dans le centre du quartier, selon l'OSDH et les médias officiels. La mosquée était devenue un des symboles de la révolte lancée en 2011 contre le régime de Bachar al-Assad, lorsque des manifestants sortaient en masse du lieu saint pour défiler dans les rues contre le pouvoir, avant que la révolte ne se militarise. (Belga)

Nos partenaires