Syrie - Un Australien combattant aux côtés des rebelles tué selon l'OSDH

02/01/13 à 08:36 - Mise à jour à 08:36

Source: Le Vif

(Belga) Un ressortissant australien a été tué en Syrie dimanche lors d'un assaut des rebelles sur l'importante base militaire de Wadi Deif, dans le nord-ouest du pays, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Un Australien surnommé 'Abou al-Walid al-Australi' a été tué le 30 décembre alors qu'il participait avec les rebelles à une attaque contre la base de Wadi Deif", a précisé son directeur Rami Abdel Rahmane, joint par l'AFP par téléphone. Le 28 décembre, plusieurs brigades rebelles ont lancé un assaut sur Wadi Deif, l'une des dernières places fortes militaires encore aux mains de l'armée dans le nord-ouest du pays. Depuis, chaque jour, plusieurs rebelles et soldats sont tués dans ces combats. Des rebelles sur le terrain ont affirmé que le Front jihadiste Al-Nosra menait cette offensive, qu'il a baptisée "Édifice fortifié". Les rebelles ont resserré leur étau autour de cette base depuis le 9 octobre, après s'être emparés de la ville proche de Maaret al-Noomane, située sur la route stratégique reliant Damas et Alep (nord). La révolte en Syrie est née en mars 2011 dans le sillage du Printemps arabe. Face à la répression sanglante du régime, l'opposition s'est militarisée et le pays est désormais en proie à une guerre civile qui a fait plus de 46.000 morts, selon l'OSDH. Les combats opposent l'armée à des déserteurs aidés par des civils ayant pris les armes mais aussi des combattants, en majorité jihadistes, venus de l'étranger. Le gouvernement australien a ouvertement condamné le régime syrien pour les victimes du conflit, demandé le départ du président Bachar al-Assad et expulsé plusieurs diplomates syriens. (JAV)

Nos partenaires