Syrie: réunie à Paris, l'opposition demande de l'aide et des moyens

28/01/13 à 11:05 - Mise à jour à 11:05

Source: Le Vif

(Belga) La Coalition nationale syrienne (CNS) s'est rappelée lundi au bon souvenir de la communauté internationale en demandant un soutien financier et matériel "concret", lors d'une réunion internationale à Paris.

"Le peuple syrien livre actuellement une bataille sans merci. Le temps n'est pas de notre côté et la poursuite de ce conflit ne peut qu'entraîner une catastrophe pour la région et pour le monde", a déclaré Riad Seif, vice-président de la Coalition, à l'ouverture de la réunion. "Nous ne voulons plus de promesses qui ne seront pas tenues", a-t-il ajouté face aux diplomates et hauts fonctionnaires d'une cinquantaine de pays". "Face à l'écroulement d'un Etat et d'une société, ce sont les groupes islamistes qui risquent de gagner du terrain si nous n'agissons pas comme nous le devons. Nous ne devons pas laisser une révolte qui avait démarré comme une contestation pacifique et démocratique dégénérer en affrontements de milices", a déclaré pour sa part le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius, hôte de la conférence. "Cette conférence doit donner un signal, elle a un but concret: donner les moyens à la Coalition nationale syrienne d'agir", a-t-il ajouté. "Cela passe par des fonds, des aides de toutes sortes. Des promesses ont été faites, certaines ont été honorées, pas toutes, loin de là", a-t-il poursuivi. Lors de la réunion des Amis du peuple syrien, le 12 décembre à Marrakech, plus de cent pays arabes et occidentaux avaient reconnu, dans le sillage de Paris, la CNS comme le "représentant légitime du peuple syrien". Un total de quelque 145 millions de dollars avait été promis. (VIM)

Nos partenaires