Syrie: plus de 6.800 enfants et femmes ont été tués en deux ans de révolte, selon l'OSDH

18/03/13 à 15:43 - Mise à jour à 15:43

Source: Le Vif

(Belga) Plus de 6.800 femmes et enfants ont été tués depuis le début de la révolte populaire contre le régime du président Bachar al-Assad il y a deux ans, a affirmé lundi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Syrie: plus de 6.800 enfants et femmes ont été tués en deux ans de révolte, selon l'OSDH

L'ONU a fait état en février de la mort de plus de 70.000 personnes alors que l'OSDH a estimé lundi que le bilan de deux ans de violences s'élève à 59.584 morts. Depuis mars 2011, date du début du soulèvement populaire, "au moins 59.584 personnes ont péri, dont 4.264 enfants de moins de 18 ans et 2.579 femmes de plus de 18 ans", a indiqué l'OSDH. En tout 40.930 civils ont péri, selon l'OSDH, qui considère comme des civils les citoyens qui ont pris les armes contre les troupes du régime. Le nombre de soldats tués s'élève à 14.752 et celui des déserteurs à 1.783, selon l'ONG. L'OSDH, basée en Grande-Bretagne, s'appuie sur un large réseau de militants et de médecins dans les hôpitaux civils et militaires à travers la Syrie et affirme que l'identité des morts qu'elle rapporte est sérieusement documentée. Parmi les morts, il y a 1.086 combattants de l'opposition dont l'identité n'a pas pu être établie, a indiqué le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane, qui a souligné que "la plupart d'entre eux sont des étrangers". Il y a également 1.973 civils dont l'identité n'a pas pu être établie, a ajouté M. Abdel Rahmane. Ces bilans ne comprennent pas les milliers de personnes disparues en détention, ni la plupart des morts parmi les "chabbihas" (miliciens pro-régime), a précisé l'Observatoire. (MUA)

Nos partenaires