Syrie: plus de 4.000 morts depuis début août

24/08/12 à 12:59 - Mise à jour à 12:59

Source: Le Vif

(Belga) Au moins 4.000 personnes ont péri et quelque 200 corps non identifiés ont été retrouvés en Syrie depuis début août, faisant de ce mois le plus meurtrier depuis le début en mars 2011 de la révolte en Syrie, a affirmé vendredi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Avant même sa fin, août est le mois le plus meurtrier avec la mort de plus de 3.000 civils armés ou non, de 918 soldats et de 38 déserteurs", a déclaré à l'AFP Rami Abdel Rahmane, président de l'OSDH. La Syrie est en proie depuis 17 mois à une révolte populaire qui s'est militarisée face à la répression, l'opposition armée regroupant désormais des déserteurs ainsi que des civils ayant pris les armes. "A ce bilan, s'ajoutent plus de 200 corps qui ont été enterrés sans qu'on puisse les identifier", a indiqué le chef de cette ONG qui se base sur un large réseau de témoins et de militants. Depuis des semaines, les découvertes macabres se multiplient en Syrie, de nombreux cadavres de personnes, souvent exécutées sommairement, étant régulièrement retrouvés, notamment à Alep (nord) et à Damas, les deux plus grandes villes du pays. Ces exécutions "se répandent en Syrie et impliquent un plus grand nombre de victimes qu'avant", a estimé Nadim Houry, directeur de Human Rights Watch au Liban. "Cela montre une recrudescence de la brutalité dans le conflit. Plus il y a d'exécutions en masse, plus il est difficile de sortir de cet abysse", a-t-il ajouté. (VIM)

Nos partenaires