Syrie : Pas de victimes dans les deux explosions survenues à Damas

26/09/12 à 09:07 - Mise à jour à 09:07

Source: Le Vif

(Belga) Les explosions près du siège de l'état major à Damas sont dues à des attaques à la bombe qui n'ont pas fait de victimes, a annoncé mercredi le ministre syrien de l'Information Omrane al-Zohbi.

Syrie : Pas de victimes dans les deux explosions survenues à Damas

"Les explosions terroristes sont dues à deux bombes et il n'y a eu que des dégâts matériels", a indiqué le ministre, cité par la télévision syrienne, démentant des "informations relayées par des sites internet et des chaînes satellitaires". "Tous les dirigeants militaires et responsables de communication (au siège de l'état major) vont bien", a-t-il ajouté. "Les forces de sécurité poursuivent un groupe terroriste armé aux abords de la zone où se sont produites les explosions", a précisé le ministre, en référence aux rebelles. L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a indiqué de son côté que deux "puissantes" explosions, à 15 minutes d'intervalle, ont visé le siège de l'état major, suivies de brefs affrontements entre rebelles et forces de sécurité. "De nombreuses ambulances se dirigent vers le site de l'explosion", a affirmé à l'AFP Rami Abdel Rahmane, président de l'OSDH, citant des militants sur place. "De grosses colonnes de fumée sont visibles et des vitres d'immeubles ont été brisées à des centaines de mètres du lieu" de l'explosion, qui a été quadrillé par les forces de sécurité, a-t-il précisé. Les explosions ont été suivies de brefs affrontements et des tirs nourris d'armes automatique à moyen calibre ont été entendus, selon l'ONG qui n'avance aucun bilan. Plusieurs attentats ont secoué la capitale depuis le début de la révolte contre Bachar al-Assad lancée en mars 2011 et qui s'est progressivement transformée en rébellion armée en raison de la répression menée par le régime. (PVO)

Nos partenaires