Syrie: MSF prend en charge 44 blessés après des bombardements dans le nord-ouest

17/01/13 à 15:39 - Mise à jour à 15:39

Source: Le Vif

(Belga) Médecins Sans Frontière (MSF) a soigné en urgence 44 blessés, victimes des bombardements dans le nord-ouest de la Syrie, mardi dans un de ses hôpitaux de campagne. C'est ce qu'a fait savoir jeudi l'organisation humanitaire.

En début d'après-midi, 36 blessés ont d'abord été reçus suite à la chute de plusieurs barils d'explosifs sur un village, dont l'un à proximité d'une boulangerie, indique le communiqué. En soirée, MSF a ensuite pris en charge 8 autres blessés touchés par une roquette, dont 4 sont décédés à leur arrivée à l'hôpital. Dans le nord et le nord-ouest de la Syrie, MSF travaille dans trois hôpitaux situés dans des zones contrôlées par des groupes armés de l'opposition. Malgré ses demandes répétées, MSF n'a toujours pas reçu l'autorisation du gouvernement syrien d'accéder aux zones qu'il contrôle pour y prodiguer des soins. "Parmi les 500 patients que nous voyons chaque semaine, nous prenons en charge des maladies respiratoires, des maladies chroniques comme l'hypertension ou le diabète, et même un nombre croissant d'accouchements", indique Marie-Christine Férir, responsable des programmes d'urgence de MSF. "Dans les montagnes du Jabal Al-Akrad, le système de santé s'est effondré il y a près de deux ans. Alors que le froid et la neige s'abattent sur la région, les besoins médicaux sont grandissants". De fin juin 2012 à début janvier 2013, les équipes MSF ont pratiqué plus de 10.000 consultations et réalisé plus de 900 interventions chirurgicales. (SGI)

Nos partenaires