Syrie - Les rebelles s'emparent de la mosquée des Omeyyades d'Alep

28/02/13 à 11:10 - Mise à jour à 11:10

Source: Le Vif

(Belga) Les rebelles syriens se sont emparés jeudi à l'aube de la mosquée des Omeyyades dans le centre d'Alep, joyau historique de la deuxième ville de Syrie, après le retrait des forces loyalistes dans des immeubles environnants, a indiqué une ONG.

"Les soldats du régime se sont retirés de la mosquée qui est maintenant aux mains des rebelles. Des combats se poursuivent autour du Palais de Justice et près de la place Sabaa Barhat, dans le centre de la ville", a précisé l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Construite au VIIIe siècle, puis rebâtie au XIIIe siècle, la mosquée a été ravagée par les combats de cette semaine et le toit du musée s'est effondré, selon cette organisation qui s'appuie sur un large réseau de militants et de sources médicales dans les hôpitaux civils et militaires à travers la Syrie. Une partie de la mosquée avait déjà subi d'importants dommages à l'automne à la suite de combats entre des rebelles et les troupes du régime qui avaient repris le 14 octobre le contrôle total de la mosquée, tombée partiellement aux mains des insurgés la veille, selon une source militaire et l'OSDH. Des reliques appartenant selon la tradition au prophète Mahomet, trois cheveux et un fragment de dent, avaient été alors subtilisées d'un coffret en bois dans une petite pièce de la mosquée. Outre l'architecture superbe des lieux, ces reliques étaient l'une des principales attractions du lieu saint. Une révolte a éclaté en mars 2011 contre le pouvoir de Bachar el-Assad devenue un conflit armé dévastateur, qui a fait plus de 70.000 morts et poussé plus de 700.000 Syriens à se réfugier dans les pays limitrophes, selon l'ONU. (MUA)

Nos partenaires