Syrie - Les musulmans progressistes demandent un discours clair des mosquées contre l'extrémisme

04/04/13 à 14:14 - Mise à jour à 14:14

Source: Le Vif

(Belga) Les musulmans progressistes de Belgique demandent que les mosquées de Belgique se positionnent clairement par rapport aux discours sectaires qui incitent certains jeunes Belges à partir combattre en Syrie aux côtés des rebelles s'opposant au régime du président Assad. L'association demande également à l'Etat belge d'encadrer ces jeunes à leur retour car ils représentent "un danger pour les musulmans et la Belgique", a déclaré jeudi son président, Fouad Benyekhlef, à l'agence Belga.

Plusieurs dizaines de jeunes Belges sont actuellement en Syrie pour combattre aux côtés des rebelles. "Ces jeunes dans le désarroi vont chercher des réponses à leurs questions auprès de groupes sectaires", dénonce Fouad Benyekhlef. "Leur endoctrinement et cette volonté incompréhensible de mourir au combat doivent nous inquiéter. Il faut un contre-discours des autorités religieuses reconnues en Belgique pour prévenir ce type de départ vers la Syrie." Les musulmans progressistes de Belgique demandent également une réaction de l'Etat belge sur la question. D'abord en encadrant le retour de ces jeunes qui pourraient représenter un danger. L'association fait ainsi référence au meurtre d'un imam commis par un individu invoquant le conflit syrien l'année passée à Anderlecht. Le gouvernement doit aussi "mener un vrai travail sur l'islamophobie qui empêche aux musulmans de Belgique de s'émanciper", estime l'association. Les musulmans progressistes de Belgique sont une association exclusivement francophone qui revendique "plusieurs centaines de membres". (OSA)

Nos partenaires