Syrie - Les islamistes prennent une grande partie de la base cheikh Souleimane

09/12/12 à 18:07 - Mise à jour à 18:07

Source: Le Vif

(Belga) Des radicaux islamistes ont conquis dimanche une grande partie de la base militaire de cheikh Souleimane, garnison que les rebelles assiégeaient depuis plusieurs semaines dans le nord-ouest de la Syrie.

La drapeau noir des islamistes flotte au dessus d'un des bâtiments pris et les combats se poursuivaient à l'arme légère pour conquérir le reste de la caserne, située à 12 km au nord-ouest d'Alep, et qui s'étend sur 2 km2 de collines caillouteuses. C'est la dernière garnison gouvernementale d'importance à l'ouest d'Alep, la métropole du nord, dans une région désormais presque entièrement sous contrôle rebelle. Un grand nombre de combattants sont des arabes ou originaires du Caucase et leur chef est un Ouzbek. Ils appartiennent au groupe Mouhajirine Cham. Aucun membre de l'Armée syrienne libre (ASL) ne se trouve sur les lieux. "Les islamistes ont pris de court les combattants de l'ASL en attaquant seuls samedi soir la caserne", a affirmé un membre de l'ASL. Il se sont emparés d'une grande quantité de matériels, notamment des mortiers, des canons et trois batteries anti-aériennes. "Il reste encore beaucoup d'armes à prendre sur la base", a dit l'un d'eux. Selon lui, les officiers et les soldats loyalistes se sont retranchés dans le "centre de recherches scientifique de la base" et certains portaient des masques à gaz. Le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) Rami Abdel Rahmane avait annoncé dans la matinée que des rebelles islamistes "s'étaient emparés dimanche matin après de violents combats du poste de commandement du bataillon 111 et des postes de trois compagnies". (MUA)

Nos partenaires