Syrie: "le régime responsable de la mort de 11.000 prisonniers"

21/01/14 à 10:48 - Mise à jour à 10:48

Source: Le Vif

(Belga) Le régime syrien se serait rendu coupable de crimes de guerre. Selon trois avocats internationaux, il existe des photos et des documents qui "prouvent clairement" que le régime est à la source de l'élimination systématique d'environ 11.000 prisonniers. Ces avocats ayant autorité ont eu l'occasion d'examiner des milliers de documents concernant les morts en détention, causés par les troupes de sécurité du régime entre mars 2011 et août 2013, indique mardi le quotidien britannique The Guardian.

Syrie: "le régime responsable de la mort de 11.000 prisonniers"

La plupart des victimes sont des hommes, leurs corps présentant souvent des traces de torture. Les Nations Unies et des organisations de défense des droits de l'homme indépendantes avaient déjà fait état de mauvais traitements, tant du fait du régime que des rebelles. Selon les experts, les preuves désormais détenues sont plus détaillées que tout ce qui avait été découvert jusqu'à présent. La source ayant fourni les documents, connue sous le nom de code Caesar, était photographe auprès de la police militaire syrienne et travaillait secrètement pour un groupe d'opposants soutenus par le Qatar. Caesar a expliqué que son job constituait à "photographier des détenus tués". Il a dit ne pas avoir été témoin d'exécutions ou de tortures mais a décrit un système très bureaucratique. "Il pouvait y avoir jusqu'à 50 corps par jour", indique le rapport. "Les photos étaient prises afin d'établir un acte de décès sans que la famille doive voir le corps, mais également pour prouver que les ordres étaient exécutés". (Belga)

Nos partenaires