Syrie - Le conflit syrien risque de déboucher sur un conflit régional, selon l'ONU

15/03/13 à 12:48 - Mise à jour à 12:48

Source: Le Vif

(Belga) Le Haut commissaire de l'ONU aux réfugiés (UNHCR) a lancé vendredi à Beyrouth un cri d'alarme face aux risques d'embrassement de la région en raison du conflit syrien.

Syrie - Le conflit syrien risque de déboucher sur un conflit régional, selon l'ONU

"Si le conflit syrien se poursuit, il y a un réel risque d'explosion au Moyen-Orient et il sera impossible de répondre à ce défi tant sur les plans humanitaire, politique et sécuritaire", a dit aux journalistes Antonio Guterres. Après deux ans de violences inouïes, plus d'1,1 million de Syriens ont fui vers le Liban, la Jordanie, la Turquie et l'Irak voisins et quatre autres millions ont dû abandonner leur domicile, ce qui signifie que près d'un quart de la population est réfugiée ou déplacée, selon l'ONU. Dans le cadre d'une tournée régionale qui l'a conduit en Jordanie et en Turquie, M. Guterres a mis en garde sur l'impact sécuritaire que l'afflux de réfugiés peut avoir sur les voisins de la Syrie. "La crise syrienne est à un point critique. Les choses vont encore empirer avant de s'améliorer. Mais ce n'est pas que cela ira plus mal seulement en Syrie, cela peut avoir aussi un très grand impact sur les pays avoisinants", a-t-il expliqué. Il a appelé la communauté internationale à accroître ses efforts pour résoudre ce conflit et offrir une assistance à la population affectée par la crise humanitaire. "Ce n'est pas seulement une obligation morale" d'accroître l'aide internationale mais "c'est aussi essentiel pour préserver la paix et la sécurité générales", a-t-il souligné, plaidant pour la création d'un fonds d'aide aux réfugiés et aux pays qui les accueillent. (CHN)

Nos partenaires