Syrie: l'opposition risque perdre tout soutien si elle boycotte Genève II

14/01/14 à 10:40 - Mise à jour à 10:40

Source: Le Vif

(Belga) Washington et Londres ont averti l'opposition syrienne qu'ils arrêteraient de la soutenir si elle ne participait pas à la conférence Genève II prévue à partir du 22 janvier, selon un responsable de la Coalition de l'opposition cité mardi par des médias britanniques.

Syrie: l'opposition risque perdre tout soutien si elle boycotte Genève II

"Les Etats-Unis et le Royaume-Uni nous disent: vous devez aller à Genève", a déclaré ce responsable s'exprimant à Londres, sous couvert de l'anonymat, selon la BBC et le Guardian. "Ils disent très clairement qu'ils ne continueront pas à nous soutenir comme ils le font maintenant et que nous allons perdre notre crédibilité auprès de la communauté internationale si nous n'y allons pas", a-t-il poursuivi. La Coalition de l'opposition syrienne, divisée, doit décider vendredi de sa participation à cette conférence de paix prévue à Montreux en Suisse. Selon la BBC, le responsable a cependant demandé quelle "alternative" avaient Washington et Londres. "Ils sont face d'une part à un dictateur cruel qui a utilisé des armes chimiques et Al-Qaïda de l'autre, avec qui vont-ils parler à part nous? " Dimanche, les ministres des Affaires étrangères du groupe des Amis de la Syrie (Grande-Bretagne, Allemagne, Italie, France, Arabie saoudite, Émirats arabes unis, Qatar, Egypte, Jordanie, États-Unis, Turquie), réunis à Paris avec le président de la Coalition syrienne, Ahmad Jarba, avaient exhorté l'opposition modérée à aller négocier en Suisse. (Belga)

Nos partenaires