Syrie: l'Etat islamique chasse les rebelles de la ville de Deir Ezzor

14/07/14 à 14:39 - Mise à jour à 14:39

Source: Le Vif

(Belga) Les jihadistes de l'Etat islamique (EI) ont pris le contrôle lundi des secteurs rebelles à Deir Ezzor, la plus grande ville de l'est de la Syrie, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

L'EI contrôle désormais 50% de cette ville et le régime l'autre moitié, après le retrait de groupes rebelles et l'allégeance prêtée par d'autres à ce groupe extrémiste, selon l'ONG. Et "entre 95 à 98% de la province de Deir Ezzor est désormais aux mains de l'EI", qui contrôle de larges pans du territoire irakien frontalier, d'après l'Observatoire. "Seuls la deuxième moitié de la ville, l'aéroport militaire, situé à la périphérie, et quelques villages de la province échappent encore à l'EI", explique Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH. D'après l'ONG, les secteurs rebelles sont tombés après l'échec de négociations avec l'EI sur l'allégeance à ce groupe qui avait proclamé un "califat" pour tous les musulmans fin juin. "Des combattants du Front Al-Nosra (branche syrienne d'Al-Qaëda) et du mouvement islamiste Ahrar al-Cham se sont retirés alors de leurs sièges dans la ville, tandis que d'autres ont prêté allégeance", souligne l'OSDH. L'EI, groupe ultra-radical sunnite accusé de nombreuses atrocités, mène une offensive fulgurante en Irak depuis début juin et aspire à relier le nord et l'est syriens au nord et ouest irakiens. (Belga)

Nos partenaires