Syrie: l'ASL refuse de reconnaître le Premier ministre rebelle

24/03/13 à 15:02 - Mise à jour à 15:02

Source: Le Vif

(Belga) L'Armée syrienne libre (ASL) ne reconnaît pas Ghassan Hitto, le Premier ministre rebelle syrien choisi le 19 mars après des discussions houleuses à Istanbul, a affirmé dimanche l'AFP un haut responsable de cette organisation.

"Nous, l'ASL, ne reconnaissons pas Ghassan Hitto comme Premier ministre car la Coalition nationale ne l'a pas choisi par consensus", a déclaré Louaï Mouqdad, coordonnateur politique et des médias au sein de l'ASL. M. Hitto avait remporté l'élection à Istanbul par 35 voix sur 49 votants après 14 heures de discussions lors d'une réunion à huis-clos, mais des opposants à cette nomination avaient accusé les Frères musulmans et le Qatar d'avoir forcé la main à la Coalition. Une dizaine de membres de la Coalition, dont son porte-parole Walid al-Bounni, avaient décidé de geler leur appartenance pour ne pas participer à cette élection qu'ils jugeaient illégitime. La Coalition est le plus important regroupement de l'opposition syrienne. "Avec tout notre respect pour Hitto, il est impossible pour l'ASL de reconnaître un Premier ministre n'ayant pas obtenu un consensus sur son nom de la part de toutes les composantes de la Coalition", a affirmé M. Moqdad. "Nous appelons les membres de la Coalition à corriger leurs erreurs", a-t-il ajouté. Ces propos de Mouqdad interviennent au lendemain de ceux du chef de l'ASL, le général Selim Idriss qui avait publié un communiqué Youtube affirmant: "l'ASL, et toutes ses entités, conditionne leur soutien et leur coopération avec le Premier ministre à un consensus" parmi l'opposition. (MUA)

Nos partenaires