Syrie: Damas ne dialoguera pas avec "le terrorisme"

01/08/13 à 13:06 - Mise à jour à 13:06

Source: Le Vif

(Belga) Le Premier ministre syrien, Waël al-Halqi, a affirmé jeudi que le régime de Damas était en faveur du dialogue à Genève-2 mais pas avec "le terrorisme", en référence à la rébellion.

"Nous sommes pour le dialogue, mais nous ne dialoguons pas avec le terrorisme", a indiqué le Premier ministre dans une interview avec le quotidien proche du pouvoir Al-Watan. La Russie et les Etats-Unis tentent depuis quelques mois d'organiser une conférence de paix internationale à Genève pour amener régime et opposition à négocier une issue à la guerre civile sanglante qui secoue la Syrie depuis plus de deux ans. "Il n'est pas demandé à la Syrie de s'asseoir à Genève pour négocier avec des organisations terroristes, classées comme telles par le Conseil de sécurité de l'ONU", a indiqué M. Halqi. Il faisait référence au Front Al-Nosra, groupe affilié à Al-Qaïda et classé sur la liste noire du Conseil de sécurité. Bien que combattant le régime en Syrie, il ne fait pas partie de l'Armée syrienne libre (ASL) qui rassemble la grande majorité des groupes rebelles. Le Premier ministre s'en est pris par ailleurs à l'opposition politique qui refuse tout dialogue avant le départ du président Bachar al-Assad, un scénario totalement écarté par le régime. (Belga)

Nos partenaires