Syrie: Ban Ki-moon lance un appel de détresse devant les donateurs au Koweït

15/01/14 à 13:21 - Mise à jour à 13:21

Source: Le Vif

(Belga) Le chef de l'ONU Ban Ki-moon a lancé un appel de détresse mercredi lors d'une réunion à Koweït de pays donateurs pour les civils syriens, affirmant que la moitié de la population avait besoin d'une aide d'urgence.

La réunion intervient une semaine avant la conférence de paix dite de Genève II qui devrait aboutir, a espéré Ban Ki-moon, à "arrêter la violence" et établir "un gouvernement de transition doté de pouvoirs exécutifs". Depuis le début de la révolte pacifique contre le régime de Bachar al-Assad en mars 2011, qui s'est transformée en guerre civile, les violences en Syrie ont fait plus de 130.000 morts et 2,4 millions de réfugiés. Dans un discours à l'ouverture de la conférence des donateurs, M. Ban a souligné que la situation s'était dramatiquement détériorée depuis la tenue en janvier 2013 d'une réunion similaire à Koweït qui avait récolté des promesses d'aide de 1,5 md de dollars. "L'an dernier, lorsque nous nous sommes réunis ici, (...) quatre millions de Syriens avaient besoin d'aide et il y avait 700.000 réfugiés", a-t-il déclaré. Aujourd'hui, "la moitié de la population syrienne, près de 9,3 millions de personnes, ont besoin d'une aide humanitaire urgente, et près de la moitié d'entre eux sont des enfants", a-t-il précisé. L'ONU a indiqué avoir besoin de 2,3 milliards de dollars pour aider 9,3 millions de personnes en Syrie, et 4,2 milliards de dollars pour les réfugiés dont le nombre devrait quasiment doubler, à 4,1 millions en 2014. Cette levée de fonds est présentée par l'ONU comme la plus importante de son histoire pour une situation d'urgence. (Belga)

Nos partenaires