Syrie: au moins 50 membres des forces du régime tués dans un attentat à Hama

05/11/12 à 14:54 - Mise à jour à 14:54

Source: Le Vif

(Belga) Au moins 50 membres des forces pro-régime ont péri lundi dans un attentat suicide à la voiture piégée dans la province de Hama, dans le centre de la Syrie, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Au moins 50 soldats et miliciens pro-régime ont été tués lundi matin dans l'explosion d'une voiture piégée conduite par un kamikaze près d'un centre de développement rural tenu par l'armée", a précisé à l'AFP Rami Abdel Rahmane, le directeur de l'OSDH qui s'appuie sur un large réseau de militants et de médecins. Il a précisé que l'opération suicide avait été menée par un combattant du Front Al-Nosra, une organisation islamiste radicale qui a revendiqué la plupart des attentats en Syrie depuis le début de la révolte en mars 2011. L'agence officielle Sana, citant une source officielle, a fait état de son côté d'un attentat suicide avec une voiture piégée bourrée d'une tonne d'explosifs. Selon elle, l'explosion n'a tué que deux civils et en a blessé dix autres. L'agence a précisé que l'attentat s'était produit "à côté" d'un centre de développement rural, sans toutefois préciser si l'armée s'y trouve. Plus de 9.000 soldats ont été tués en près de 20 mois de violences dans le pays, selon l'OSDH, mais ses bilans ne comprennent pas la plupart des morts parmi les "chabbihas", les miliciens civils du régime. (JAV)

Nos partenaires