Syrie: au moins 160 morts en deux jours de combats près de Damas

24/11/13 à 12:33 - Mise à jour à 12:33

Source: Le Vif

(Belga) Au moins 160 combattants insurgés et loyalistes ont été tués en deux jours de violents combats dans la Ghouta orientale à l'est de Damas, considérée comme le plus important bastion de la rébellion près de la capitale, a rapporté dimanche l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Syrie: au moins 160 morts en deux jours de combats près de Damas

La bataille de vendredi a éclaté lorsque des centaines de rebelles et jihadistes ont attaqué des barrages et des positions dans au moins cinq localités de la Ghouta. Au cours des combats, au moins 55 rebelles syriens, dont sept chefs de bataillons, et 41 jihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) et du Front Al-Nosra, en grande majorité des combattants étrangers, ont été tués, d'après l'OSDH qui se base sur un large réseau de sources civiles, médicales et militaires. Du côté loyaliste, 36 soldats, 20 miliciens chiites irakiens des brigades Abou Fadl el-Abbas et huit membres de la Défense nationale, une milice pro-régime, ont péri dans les affrontements auxquels participe également le puissant Hezbollah libanais chiite. En outre, cinq journalistes-citoyens, dont trois qui combattent aux côtés des rebelles, ont été tués alors qu'ils couvraient la bataille. La Ghouta orientale est une région à l'est de Damas où s'est produite le 21 août une attaque chimique ayant fait des centaines de morts et a été imputée aux forces de Bachar al-Assad. La guerre en Syrie, qui a fait plus de 120.000 morts depuis plus de deux ans et demi, ne montre aucun signe de répit alors que les tractations se poursuivent pour préparer une conférence de paix à Genève. (Belga)

Nos partenaires