Syrie - Affaires étrangères demandent à la famille du combattant musulman de contacter la police

30/03/13 à 12:57 - Mise à jour à 12:57

Source: Le Vif

(Belga) Le SPF Affaires étrangères n'a pas encore eu confirmation samedi matin qu'un jeune Bruxellois serait décédé en Syrie, comme Sudpresse, De Standaard et Het Nieuwsblad l'affirment. "Étant donné que notre ambassade en Syrie est fermée, nous avons demandé à notre ambassade en Jordanie de vérifier cette information. Vu les circonstances, c'est très difficile", a indiqué un porte-parole, Joren Vandeweyer. "Nous demandons aux parents ou aux membres de la famille de prendre contact avec la police."

Les journaux rapportent samedi qu'un musulman de 23 ans, originaire de Bruxelles, serait décédé lors d'un affrontement armé le week-end dernier en Syrie. Accompagné de quatre autres jeunes, il aurait quitté la Belgique en novembre dernier pour rejoindre la Syrie. L'un des autres combattants a téléphoné à sa mère pour transmettre la mauvaise nouvelle. L'information a été révélée par le député Georges Dallemagne (cdH), après que la mère eut pris contact avec lui. La ministre de l'Intérieur, Joëlle Milquet (cdH), a annoncé la création d'une task-force chargée notamment d'empêcher que d'autres jeunes partent encore combattre à l'étranger. Il était déjà apparu que plusieurs jeunes originaires d'Anvers, de Bruxelles et de Vilvorde étaient partis en Syrie pour s'opposer par les armes au régime du président Bachar el-Assad. De source judiciaire, on estime leur nombre à un peu moins de 200 jeunes combattants. (BGY)

Nos partenaires