Syrie - 355 patients "présentant des symptômes neurotoxiques" décédés

24/08/13 à 17:54 - Mise à jour à 17:54

Source: Le Vif

(Belga) Quelque 355 patients "présentant des symptômes neurotoxiques" sont morts en Syrie dans des hôpitaux aidés par Médecins sans frontières, où près de 3.600 personnes sont traitées depuis le 21 août, a affirmé samedi l'ONG dans un communiqué.

Syrie - 355 patients "présentant des symptômes neurotoxiques" décédés

"Trois hôpitaux situés dans le gouvernorat de Damas et soutenus par Médecins Sans Frontières ont reçu, en moins de trois heures le mercredi matin 21 août, environ 3.600 patients présentant des symptômes neurotoxiques. 355 d'entre eux sont morts", a écrit MSF. L'ONG est ainsi la première source indépendante à confirmer l'utilisation d'armes chimiques dans la région de Damas, évoquée depuis plusieurs jours par l'opposition syrienne, qui accuse le régime d'avoir mené une attaque de grande ampleur qui aurait fait au moins 1.300 morts mercredi. Le régime du président syrien Bachar al-Assad nie en bloc et accuse les rebelles d'avoir utilisé des armes toxiques près de Damas. Les équipes de MSF n'ont pas pu se rendre sur place, mais elles sont en contact avec le personnel médical de ces hôpitaux, auquel elles fournissent des médicaments, du matériel médical et un appui technique. "Les symptômes qui nous ont été rapportés, tels que les convulsions, l'hypersalivation, les pupilles contractées, la vision trouble et la détresse respiratoire, le schéma épidémiologique de cet événement - caractérisé par l'afflux massif de patients dans un laps de temps très court, la provenance des patients et la contamination des secouristes et du personnel ayant fourni les premiers soins - suggèrent fortement l'exposition massive à un agent neurotoxique", a souligné Bart Janssens, directeur des opérations à MSF, cité dans le communiqué. (Belga)

Nos partenaires