Sûreté de l'Etat - "Mensonger de dire que ce service agit de façon autonome"

20/02/13 à 19:16 - Mise à jour à 19:16

Source: Le Vif

(Belga) Après le syndicat indépendant Sypol ce week-end, la CSC, la CGSP et le SLFP ont à leur tour fait entendre leur voix dans le débat sur la Sûreté de l'Etat, via un communiqué de presse commun diffusé mercredi. "Il est mensonger de dire que ce service agit de façon autonome, au gré de ses volontés", soulignent les représentants du personnel.

"Loin d'être un service de l'ombre, la Sûreté de l'Etat remplit des missions clairement définies par le législateur dont l'exécution fait l'objet d'un contrôle permanent par le Parlement au travers de ce que l'on a coutume d'appeler le Comité 'R'", affirment les trois syndicats. "Il est donc mensonger de dire que ce service agit de façon autonome, au gré de ses volontés. Le souci de la confidentialité est par contre une des priorités du service civil de renseignement. C'est pour cette raison que la Sûreté de l'Etat est un service peu médiatisé et peu expressif sur le plan de la communication", ajoutent-ils. Les organisations syndicales insistent sur le fait que "le personnel est régulièrement contrôlé tant dans sa vie professionnelle que privée afin de garantir la confidentialité voulue par le législateur et nos gouvernants". Elles estiment par ailleurs que "le service ne présente pas un problème de structure", mais qu'"en revanche, il manque cruellement de moyens". Les syndicats "s'interrogent" enfin "sur les intentions de ceux qui ont adressé de violentes critiques à l'égard du service civil de renseignement" et "exhortent les dirigeants à ne pas verser dans la facilité en demandant la réforme d'un service que personne ne prend la peine d'appréhender". (PVO)

Nos partenaires