Supervision bancaire: l'Europe passe de la coordination à l'intégration

12/09/12 à 15:49 - Mise à jour à 15:49

Source: Le Vif

(Belga) La Commission européenne a proposé mercredi de faire passer, à très brève échéance, la supervision des quelque 6.000 banques de la zone euro sous la responsabilité de la banque centrale européenne (BCE).

Cette nouvelle refonte de la supervision bancaire - alors qu'un premier ensemble de réformes vient à peine d'entrer en application - doit remédier à l'aggravation de la crise de l'euro, en évitant que les comptes des banques contaminent encore à l'avenir les finances publiques. La mise en place de cette surveillance européenne unique était surtout une condition, émise par l'Allemagne lors du dernier sommet de la zone euro, à la création de transferts financiers plus importants vers les pays en banqueroute. Pas question, pour Berlin, de signer un chèque en blanc sans contrôle sur les banques de ces pays, souvent à l'origine de leur déroute. La Commission européenne a travaillé d'arrache-pied tout l'été pour traduire dans des propositions concrètes le principe d'une supervision unique. "Nous passons de la coordination à l'intégration", a résumé mercredi le commissaire aux services financiers, Michel Barnier. Concrètement, toutes les banques de la zone euro - et pas seulement les banques systémiques comme il fut un temps envisagé - passeront sous la tutelle de la BCE, dès le 1er janvier. A partir de cette date, la banque centrale pourra prendre la responsabilité de la supervision de n'importe quelle banque en délicatesse. Le contrôle sera ensuite transféré intégralement à Francfort, à partir du 1er juillet pour les banques systémiques et en 2014 pour toutes les autres. (FREDERICK FLORIN)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos