Super typhon Haiyan - MSF envoie deux avions cargos; Oxfam sur place pour évaluer la situation

10/11/13 à 17:14 - Mise à jour à 17:14

Source: Le Vif

(Belga) L'association Médecins Sans Frontières (MSF) a annoncé dimanche qu'elle allait envoyer deux avions cargos à destination des Philippines, dévastées par le passage du typhon Haiyan. De son côté, Oxfam envoie des équipes d'experts sur le terrain afin d'évaluer l'état de l'approvisionnement en eau, des soins de santé et des installations sanitaires.

Super typhon Haiyan - MSF envoie deux avions cargos; Oxfam sur place pour évaluer la situation

Les premières équipes de MSF sont arrivées samedi à Cebu. "L'accès aux zones touchées est excessivement compliqué", explique l'association dans un communiqué. "L'aéroport de Tacloban a été détruit, et une grande partie des routes sont coupées, voire également détruites. Les communications téléphoniques sont également presque impossibles à établir. Ces conditions vont clairement ralentir l'évaluation des besoins et le déploiement de l'aide humanitaire." MSF renforcera son équipe sur place "dans les heures et jours à venir". Deux avions cargo partiront par ailleurs vers les Philippines, le premier lundi depuis Dubaï et le second mardi depuis Ostende, pour transporter dans les zones touchées du matériel médical et logistique. "Au total, 200 tonnes de matériel devraient arriver sur Cebu dans moins de 3 jours". L'organisation Oxfam se concentre pour sa part sur l'approvisionnement en eau potable pour les habitants, les installations sanitaires et les abris pour les victimes. Une première équipe d'experts a été envoyée sur l'île de Bohol tandis que d'autres gagnent progressivement Cebu, le Samar oriental et Leyte, peut-on lire dans un communiqué. "Tout est dévasté. Il n'y a plus d'électricité dans toute la région, ni d'eau potable. On répartit notre stock d'urgence mais il sera bientôt épuisé. L'eau constitue le besoin le plus urgent", explique une membre de l'équipe d'urgence d'Oxfam envoyée à Cebu, où 98% des maisons ont été endommagées selon les autorités locales. (Belga)

Nos partenaires