Suisse: trois tonnes d'un produit dopant importées frauduleusement

16/03/14 à 16:58 - Mise à jour à 16:58

Source: Le Vif

(Belga) Une société suisse a importé depuis l'Allemagne trois tonnes d'un produit dopant, composé de stéroïdes et de substances anti-âge, sans avoir demandé les autorisations nécessaires, a révélé dimanche le journal NZZ Am Sonntag.

L'importation des stéroïdes "Androstendion" est soumise à autorisation, et Swissmedic, l'autorité de contrôle des médicaments en Suisse, a lancé une procédure pénale. "Trois tonnes, c'est beaucoup. Cela n'arrive pas souvent", a déclaré le porte-parole de Swissmedic, Lukas Jaggi, à l'agence ATS, en confirmant l'information du journal dominical. Selon le porte-parole, Swissmedic ignore ce que la société, dont le nom n'a pas été révélé, comptait faire avec des dopants. L'"Androstendion" favoriserait la prise de muscles et ralentirait le vieillissement. Ce produit entraîne également des effets secondaires, tels qu'une augmentation des risques d'infarctus, des troubles de la fertilité, des chutes de cheveux ou encore de l'acné. L'Androstendion figure sur la liste des produits dopants de l'Agence mondiale anti-dopage. Le produit est cependant autorisé en Suisse comme médicament, à condition d'avoir demandé une autorisation auprès des autorités. Les contrevenants risquent cinq ans de prison et une amende de 500.000 francs suisses (400.000 euros). Une autre grosse prise a été opérée par les autorités suisses en septembre 2013, qui ont démasqué un réseau international de trafiquants de produits dopants dans quatre cantons (Thurgovie, Zurich, Zoug et Berne) et en Allemagne. Plus de 20.000 ampoules d'anabolisants et de testostérone ainsi que 140.000 comprimés d'anabolisants avaient alors été saisis. (Belga)

Nos partenaires