Suisse: enquête pour retrouver la rançon de l'héritier Reemtsma

17/10/13 à 17:20 - Mise à jour à 17:20

Source: Le Vif

(Belga) Les autorités judiciaires suisses ont ouvert une enquête pénale liée à l'enlèvement de l'Allemand Jan Philipp Reemtsma, surnommé "le roi du tabac" en 1996, écrit jeudi le magazine suisse Handelszeitung.

L'enquête porte sur une partie de la faramineuse rançon de 30 millions de deutschmarks (15 M d'euros), dont une partie en francs suisses, qui avait alors été versée et demeure introuvable, a précisé le journal. Une partie de la rançon aurait transité par une société écran établie en Suisse, pour être investie dans une maison close de Francfort. Plusieurs perquisitions avaient déjà été menées en 2011. La libération du ravisseur, un Allemand né en 1961, après presque 15 ans de détention, doit intervenir le 21 octobre prochain, selon le journal Bild Zeitung. Thomas Drach avait enlevé Jan Philipp Reemtsma devant son domicile de Hambourg le 25 mars 1996, avec l'aide de deux complices. Séquestré pendant un mois dans une cave à Garstedt, près de Brême, l'héritier du tabac avait été relâché le 26 avril contre cette rançon record. Thomas Drach avait été arrêté deux ans plus tard, en mars 1998 dans un hôtel de luxe de Buenos Aires. Seuls 7% de la rançon ont été récupérés par la police. Jan Philipp Reemtsma est un héritier d'une grande famille d'industriels. En 1980, avec sa mère, il a vendu la majorité des parts de Reemtsma (marques West, Peter Stuyvesant, R1, Davidoff...) au géant allemand du café Tchibo. En 2001, les juges allemands ont condamné Thomas Drach à 14 ans et demi de prison pour enlèvement avec extorsion. Thomas Drach n'a jamais révélé le lieu où il avait caché la rançon. (Belga)

Nos partenaires