Suède: la police n'exclut pas un lien entre l'affaire Assange et l'attaque de sites web

01/10/12 à 20:16 - Mise à jour à 20:16

Source: Le Vif

(Belga) Plusieurs sites internet suédois parmi les plus fréquentés ont été rendus inaccessibles une partie de la journée de lundi, vraisemblablement à cause de l'affaire Assange, a affirmé un représentant de la police.

"A chaque fois qu'il se passe quelque chose dans l'affaire Assange, on a plus d'attaques sur internet en Suède", a affirmé un expert informatique de la police nationale, Anders Ahlqvist. La justice suédoise veut entendre grâce à un mandat d'arrêt international le fondateur de WikiLeaks, l'Australien Julian Assange, accusé de viol par deux Suédoises d'une trentaine d'années. Pour échapper à l'extradition, celui-ci est réfugié depuis mi-juin à l'ambassade d'Equateur à Londres. Pour M. Ahlqvist, il est évident que le nombre d'attaques informatiques visant la Suède a augmenté depuis que l'affaire Assange a éclater en 2010, même s'il est difficile d'établir un lien formel. "Tant que l'affaire Assange va continuer, on verra cela contre des cibles suédoises. J'ai l'impression qu'on est en train de faire un état des lieux de la sécurité des sites des grandes entreprises suédoises" sur internet, a-t-il dit. Ceux de grandes banques (SEB et Swedbank), de la compagnie publique de chemin de fer SJ et de l'agence de presse TT ont été touchés lundi. Les attaques n'avaient pas été revendiquées lundi en fin d'après-midi. Le 3 septembre, les sites internet de plusieurs administrations suédoises, dont celui du gouvernement, avaient été paralysés, victimes d'une attaque DDoS (en les inondant de requêtes pour les mettre hors service), revendiquée par un groupe pro-Assange. (MUA)

Nos partenaires