Sudpresse condamné pour manquements à la déontologie dans l'affaire Wesphael

28/04/14 à 17:24 - Mise à jour à 17:24

Source: Le Vif

(Belga) Le Conseil de Déontologie Journalistique (CDJ) a rendu un avis condamnant Sudpresse pour la titraille de sa Une du 6 novembre dernier, rapporte lundi l'Association des Journalistes Professionnels (AJP) sur son site internet. Sudpresse, évoquant l'inculpation de Bernard Wesphael, avait titré: "Sa femme ne s'est pas suicidée: c'est un ASSASSINAT!".

L'AJP avait saisi le CDJ d'une plainte en novembre dernier, quelques jours après que le Conseil s'était lui-même saisi d'office du dossier. La plainte de l'AJP portait uniquement sur la titraille de Une et pas sur les articles en pages intérieures. Dans son avis, rendu à l'unanimité moins deux voix, le CDJ condamne Sudpresse "pour de nombreux manquements à la déontologie comme le non-respect de la vérité, un manque de prudence, une information approximative qui occulte des éléments essentiels, la présentation d'une opinion comme un fait avéré (et) une mise en scène de l'information qui en complique la compréhension". Les deux membres ayant rédigé un avis minoritaire, Bruno Godaert et Jacques Englebert, estiment de leur côté que "le problème déontologique qui se pose en l'espèce ne porte pas sur une éventuelle violation de l'obligation de rechercher et de respecter 'la vérité'", puisque "le seul fait connu" était "qualifié pénalement d'assassinat à charge de M. Wesphael" par le parquet de Bruges. Cette nouvelle condamnation de Sudpresse fait suite aux sept autres pour la seule année 2013. L'année dernière, sur 54 plaintes reçues, 22 concernaient Sudpresse. "Un triste record qui pourrait pousser le 'Numéro 1 des journaux francophones', comme il se présente lui-même, à une réflexion interne sur l'application de la déontologie professionnelle", estime l'Association des Journalistes Professionnels. A la demande du Conseil, Sudpresse a "cette fois" publié un bref résumé de la condamnation dans la rubrique médias de son site internet, a constaté l'AJP. (Belga)

Nos partenaires